Poudlard-School est un RPG sur Harry Potter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Severus Rogue.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:21

¤¤¤ VOTRE PERSONNAGE ¤¤¤


Nom : Rogue.
Prénom : Severus.
Age : 34 ans.

Description Physique : On me décrit souvent comme « un homme aux cheveux noirs et gras, descendant jusqu’aux épaules, au nez crochu, le teint cireux ou du moins très pâle, et aux dents inégales et jaunâtres ». Un portrait peu flatteur en somme.

Certes je n’ai jamais été un Apollon, et mon reflet dans le miroir le matin me renvoie toujours l’image d’un homme plutôt laid, je ne peux le nier.

Déjà adolescent, je paraissais maigre, noueux et blafard, « comme une plante abandonnée dans l’obscurité », selon certains, ce qui n’est pas loin de la vérité, je vous l’accorde... Un fantôme aurait presque eu plus fière allure à mes côtés… Et mes traits disgracieux étaient déjà ancrés sur mon visage… Adulte, j’ai quelque peu changé, plus grand, moins malingre, quoique toujours plutôt mince, maigre selon certains, d’allure élancée selon moi. En tout cas je ne suis pas dénué de muscles, même si en combat à mains nues je ne suis pas sûr de l’emporter... Mes traits se sont durcis, plus amères et plus froids, rendant mon apparence plus désagréable encore si ce fut possible. Et le masque d’impassibilité que je m’efforce d’arborer en permanence n’arrange en rien les choses, mais qu’importe, c’est exactement l’effet que j’escomptais.

En résumé, mon seul atout physique serait mes yeux, des yeux noirs comme des scarabées. Beaucoup les qualifient de vides et froids, "comme l’entrée d’un tunnel" aux dires de certains. Mais ils ne sont pas toujours aussi dénués d’expression que cela, encore un des éléments de ma carapace. Non, ils ne sont froids que pour le monde extérieur, un monde qui n’a jamais voulu de moi, et que je ne veux pas non plus. Mais parfois, pour certaines personnes, pour ceux qui me connaissent vraiment, ils peuvent exprimer tant de choses… En fait mes yeux pourraient être le seul élément à me trahir en certaines circonstances, avec cette fâcheuse tendance à « s’illuminer ou pétiller d’une étrange lueur », comme dirait Albus… Mes yeux représentent aussi un des atouts majeurs de mes pouvoirs magiques : car ils sont la porte menant à l’esprit des autres, ils sont ce qui me permet de mieux comprendre les autres, de mieux lire en eux.

L'effet prédateur de ma démarche quelque peu féline, du moins rapide et preste, est renforcée par les longues robes noires que je me plais à porter. Des robes qui permettent de rendre mon allure générale plus.. imposante, plus impressionnante, me donnant plus de prestance encore. D'ailleurs j'adore faire virevolter mes capes et robes noires dans mon sillage, tel les longues ailes d'un corbeau de mauvais augure ou d'une chauve-souris avide de jeune proie fraiche...

Vient ensuite ma voix soyeuse et froidement caressante, mais glacialement mortelle et aussi cassante que la lame aiguisée d'un couteau. Une arme que j'use sans complexe, appuyant mes longs regards noirs assassins qui en mettent suvent mal à l'aise plus d'un...

Une autre de mes caractéristiques physiques importante est le tatouage ornant mon avant bras gauche : la Marque des Ténèbres, Marque honni et avilissante qui donnerait la nausée à bon nombre d’entre vous.

Qualités / Défauts : En un mot : exécrable. Je me suis façonné une personnalité particulièrement déplaisante.

J’ai une langue aussi acérée que celle d’un serpent et mon esprit vif et caustique s’exprime sans gêne au fil de mes répliques sarcastiques et ironiques. Je sais que mon attitude est souvent inqualifiable et inexcusable, mais c’est plus fort que moi. Je sais d’instinct les points faibles de chacun, et ne peut m’empêcher de les exploiter au mieux, pour toucher là où ça fait mal.

Je suis outrageusement ambitieux, orgueilleux, plutôt intolérant sur certains sujets, rusé et suis prêt à tout pour arriver à mes fins. Principaux traits de caractère qui m’ont fait atterrir à Serpentard. Je suis également d’une haute intelligence, sans être prétentieux. J’excelle d’ailleurs dans de nombreux domaines, entre autres en potions, cela va sans dire, mais aussi en défense contre les forces du mal, en sortilèges en tout genre, en ayant inventé d’ailleurs moi-même… et aussi dans les Arts Sombres.

Je suis curieux de tout et avide de savoir. Ce qui est aussi un de mes points faibles. Ca, ainsi que mon besoin mordant de reconnaissance. Reconnaissance privée ou publique d’ailleurs. Un peu contradictoire avec l’image que je donne de moi, me direz-vous, et pourtant… C’est ce besoin de reconnaissance qui a dicté mes actions tout au long de ma vie, et qui m’a d’ailleurs fait commettre de si grandes erreurs…

Autre point : j’aime le pouvoir et la puissance. Quel qu’ils soient. J’aime avoir l’ascendant sur les autres. Certainement une des séquelles de mon enfance et adolescence. Et j’abuse de ce pouvoir sans complexe, comme l'a montré ma façon d’enseigner, qui se basait sur l’intimidation et les brimades.

Ces traits Serpentards ne sont pourtant pas les seuls qui me caractérisent. Je suis aussi exigeant et avide de savoir qu’un Serdaigle, aussi loyal et honnête qu’un Poufsouffle à mes heures, et… aussi courageux qu’un Gryffondor, malgré les apparences. Oui, loyal, ne vous en déplaise. Espion, mais loyal envers le camp pour qui j’espionnais vraiment… Honnête également, envers les autres, mais aussi envers moi-même, car si je connais mes qualités et points forts et les exhibent avec dédain, suffisance et arrogance nonchalante, je connais aussi mes défauts et ne me voilent pas la face. Je peux aussi me targuer d’un certain courage : affronter mentalement et espionner sans vergogne l’un des plus puissants sorciers de tous les temps… Il faut un certain courage non ? Ou une certaine folie, je vous l’accorde…

Est-il besoin de préciser que je suis en fait, sous mes dehors froids et austères, très coléreux, et bouillonnants de fureur pour un rien et rancunier ? Je suis capable de tout, même de tuer, surtout de tuer, quand je suis sous l’emprise de la colère, d’où ce besoin perpétuel de rester maître de soi. Je déteste perdre le contrôle de moi-même. C’est donné bien trop de pouvoir aux autres sur soi, et ça je ne peux le supporter…

Enfin, je suis méticuleux, extrêmement agile de mes mains (potions obligent, j’ai ça dans les gênes), et j’ai des réflexes à toute épreuve, qui parfois pallient mes carences en certains domaines.

Par contre, même si je refuse de l'admettre, même à voix basse, je suis plutôt... sentimental. Il faut dire, changer de camp rien que pour un amour impossible et perdu... Oui, j'ai changé de camp pour Lily... Lily que j'avais ise inutilement et inconsciemment en grave danger de mort. Et qui en est morte d'ailleurs, par ma faute. Je suis entièrement responsable de sa mort... Mais n'ai eu de cesse d'essayer de racheter cette erreur et de continuer le combat qu'elle aurait voulu entreprendre elle-même.

Cet amour que je lui ai porté, ainsi que l'amour que j'ai porté à une autre femme, sont certainement mes deux points faibles les plus cruciaux. Ceux pour qui je serais capable de tout... Du pire comme du meilleur.


Animal de Compagnie : Aucun à poprement parler...
Matière Préférée : Lors de mes études, c'était la Défense contre les forces du Mal, bien sûr. Mais je dois avuer avoir un don inné pour les potions.



Histoire : Mon passé est loin d'être glorieux. J'ai vécu toute mon enfance à la moldue, bien que je fusse au courant de mon appartenance au monde sorcier dès mon plus jeune âge. Une enfance peu reluisante, avec un père violent, miné par l’inaction du chômage et l’alcoolisme dépressif, moldu étriqué d’esprit, qui avait en fait plus peur de moi, sorcier, que moi de lui… mais ça je ne l’ai su que plus tard. A chaque fois que ma magie « innée » se manifestait, quelle qu’en soit la manière, mon père se défoulait sur moi ou sur ma mère, souvent les deux, nous rossant de coups tous plus meurtriers les uns que les autres… Il détestait la magie et c’était vite devenu un sujet tabou et prohibé… Seulement voilà, comment expliquer à un petit garçon qu’il doit apprendre à se maîtriser, parce que son père n’aime pas ce qu’il fait… et en fait en a peur?

Mon plus beau jour fut le jour où j'ai reçu la lettre de Poudlard m'annonçant mon intégration dans cette prestigieuse école en 1971. Je fus alors réparti à Serpentard, bien que j'aurais pu également être intégré dans d'autres maisons selon le choixpeau, comme Serdaigle... Mais je me devais d'aller dans la même maison que mes ancêtres Prince, même si ceux-ci m'avaient renié.

J’étais, pour mon plus grand malheur, dans la même année que les Maraudeurs, James Potter, Sirius Black, Remus Lupin et Peter Pettigrow. J’ai toujours été profondément intéressé par les Arts Sombres que d’autres nommaient Magie Noire et je suis arrivé à Poudlard en connaissant plus de sortilèges que certains élèves des classes supérieures. D’où m’est venu cet intérêt ? Peut-être de mon enfance plutôt violente auprès de mon père abusif, et d’une volonté d’apprendre à se défendre, et à défendre ma mère…

Cependant mes années à Poudlard étaient loin d’être celles que j’espérais, et elles furent à la fois merveilleuses et catastrophiques. Certes pouvoir enfin développer mes pouvoirs de sorcier et utiliser ma magie sans peur d’être sévèrement réprimandé étaient un cadeau inestimable pour moi. Entre les livres à profusion, ses tonnes de connaissance enfin à ma portée, j’étais aux anges… Mais les brimades dont j’étais la victime, que ce soit des Maraudeurs, ou des Serpentards au sein de mon dortoir durant les premières années, gâchaient ce tableau si idyllique, et ce furent aussi des années de véritables calvaires psychologiques. Je devais en effet subir les affronts et humiliations en tout genre que les Maraudeurs et d'autres me réservaient à la moindre occasion. Ils m’ont même affublé d’un horrible surnom, plus avilissant encore que leurs brimades physiques : servilus… L’insulte la plus humiliante à mes yeux, à savoir me traiter de serviteur et d’esclave. Les humiliations publiques furent nombreuses à cette époque, m’enfonçant souvent plus bas que terre encore… Je crois que, d’ailleurs, on vous a déjà raconté un de mes pires souvenirs à ce sujet… Je ne m’éterniserai donc pas sur ce point.

C’est ainsi que j’avais entrepris peu à peu de les suivre, partout où ils allaient, essayant de comprendre ce qu’ils cachaient, notamment concernant Lupin qui chaque mois se rendait dans un lieu secret pour une raison obscure. Je cherchais un moyen de les faire expulser... Mais là aussi, cela tourna en ma défaveur… Un jour, Sirius me joua un tour, en m’incitant à pénétrer dans le passage du Saule Cogneur afin de découvrir le mystère entourant son ami Lupin. Ce soir-là, j’ai bien failli y laisser la vie, voire pire, aux griffes du loup-garou que j’ai rencontré… Ce soir-là, je fus maudit, ayant contracté une dette de vie envers Potter, qui était venu me secourir… Ce soir-là, je connus aussi la pire des déceptions, quand Albus me contraignit au silence concernant Lupin et évalua ma vie à quelques centaines de points de maison et quelques retenues… Du moins, c’est ainsi que je voyais les chose de mes yeux d’adolescent perturbé…

Mes années de Poudlard sont aussi la période où ma mère est décédée. C'était peu de jours avant mon douxième anniversaire, que ma mère avait décidé de fêter en avance, lors des derniers jours des vacances de Noël, avant mon retour à Poudlard. Ce jour-là, j’avais malencontreusement rallumé les bougies de mon gâteau d’anniversaire, afin de m’amuser à souffler dessus une deuxième fois… Grand mal m’en avait pris. Mon père se mit dans une rage folle, et nous roua de coups, me laissant en sang à terre, pantelant et mortifié… et tuant ma mère en la faisant tomber dans les escaliers… Je me rappellerais toujours de ce visage froid et vide, en sang, et de ce corps que la vie venait à peine de quitter…

Bien entendu une enquête fut menée, mon père fut placé en détention provisoire pour homicide involontaire, et moi je retournait à Poudlard, avec comme tuteur provisoire Dumbledore lui-même, en en attendant que le procès de mon père ait lieu (les Prince avaient refusé catégoriquement d'entendre parler de moi). Finalement, l'enquête ne parvint pas à conclure, et mon père fut relaxé faute de preuve. Les grandes vacances furent alors souvent synonymes pour moi d’enfer… Si je pouvais rester à Poudlard pour les petites vacances, il en était tout autrement pour les vacances d’été, et je me voyais donc contraint, chaque année, de revenir vivre avec lui, subissant ses humeurs violentes…

Le pire été de mon existence fut certainement le dernier que j'ai vécu avec lui, celui entre ma cinquième et ma sixième année. Enfermé, séquestré pour ne plus pouvoir regagner ma chère école et ces dégénérés de sorciers, je fus coupé de tout contact avec l’extérieur, régulièrement roué de coups quand mon père était trop saoul ou trop déprimé, et quasiment affamé, afin de brimer ma magie comme il disait. Il souhaitait effectivement que je parte travailler chez les moldus, ayant alors les seize ans requis, plutôt que de perdre mon temps dans une école de bons à rien, selon ses dires.






:: Suite dans le prochain post ::
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:21

:: Suite et fin du post précédent ::










Heureusement, je parvins à intercepter miraculeusement la lettre de Poudlard m’indiquant la date de la rentrée et du départ du train, puis je parvins, non sans mal, et dans un triste état, à m’enfuir pour regagner ma chère école… Malheureusement, j’avais manqué le train, et j’ai du attendre plusieurs heures sur le quai que quelqu’un daigne me chercher. Ce fut une fois encore Albus qui vint pour moi… et Pomfresh, vu mon état déplorable. De retour à Poudlard, j’ai manqué plusieurs semaines de cours à cette rentrée, mais bien entendu je me suis efforcé de les rattraper à vitesse grand V. Ce n’est qu’à mon arrivée à Poudlard que j’ai pris connaissance de mes résultats des BUSES… Excellents, avec 99% de réussite, un record depuis de nombreuses années selon Albus. Des optimal dans les matières principales, sauf en métamorphoses où je ne suis parvenu qu'à décrocher un Effort Exceptionnel, de même qu'en histoire de la magie.

Cette sixième année fut assez mouvementée, entre autre avec les Maraudeurs. C’est aussi cette année là que mon père mourut, vers la fin octobre, dans des circonstances étranges que les enquêtes moldues n’ont jamais réussi à démêler. En fait c’était moi… Je l’avais savamment empoisonné par l’intermédiaire d’un cadeau que je lui avais envoyé… Une bouteille de vin du meilleur cru. Elle m’avait valu une fortune pour mes maigres économies, mais cela en valait la peine. Tout du moins, c’est ce que j’avais pensé sur l’instant. Mais quand j’ai reçu la lettre moldue, des mains de Rusard, m’annonçant la mort de mon père, je n’ai pu me départir de cette étrange nausée qui m’avait envahi. J’étais devenu un meurtrier, et rien ne pourrait plus jamais sauver mon âme… J’avais fait le dernier pas vers la sombre voie qui m’attendait…

Ma sixième année fut donc un tournant pour moi, alorq que je me rapprochais davantage encore de la bande de Serpentards que je ne faisais jusque-là que côtoyer, sans plus d’affinités. Serpentards qui sont presque tous devenus mangemorts, et qui m’ont en quelque sorte entraînés avec eux dans cette voie si obscure. Effectivement, peu de temps après, je me suis finalement décidé à m’engager auprès des Mangemorts… Depuis le temps que Lucius me tannait à ce sujet… Ma Marque fut apposée par le Lord Noir peu de temps après mes 17 ans officiels, à l’occasion des vacances de Pâques chez les Malefoy. Je n’ai jamais su comment ils avaient réussi à convaincre le Directeur de Poudlard, alors nommé tuteur temporaire pour les quelques mois qui me restaient avant ma sortie de Poudlard, pour me laisser y aller… Quoi qu’il en soit, j’en suis revenu changé et exténué… Le rituel ne s’était pas bien passé pour moi. J’ai bien failli en mourir de douleur...

Mais Poudlard fut aussi synonyme pour moi d’amour… Oui, vous avez bien entendu, amour… Déjà grâce à Lily. Lily Evans, une sang... Pardon, une née de moldue qui vivait dans le même quartier que moi. Même si nous avions fait connaissance avant notre arrivée à Poudlard, notre amitié s'est profondément consolidée à l'école. Et mon amour pour elle aussi... Un amour non partagé, idyllique. J'avais pertinemment et douloureusement conscience que c'était un amour impossible et voué à l'échec. C’est pourquoi je ne lui ai jamais rien avoué de mes véritables sentiments et ai tout gardé pour moi.. au fond de mon coeur, la regardant évoluer peu à peu, grandir, s'embellir, d'une beauté divine. Oui, voilà l'amour que je lui portais. Un amour qu'on voue à une déesse... Puissante, belle et dangereusement douloureuse. Doleur mortelle quand je la vis d'ailleurs finalement chosir Potter... allant jusqu'à se marier avec lui et avoir un enfant. Un enfant qui deviendra si tristement célèbre et qui aura les même yeux couleur poison qu'elle...

Peu de temps après notre sortie de Poudlard, je me suis tourné vers Lui... Par vengeance ? Certains diront que c'était le cas. J’ai ainsi servi le Lord Noir, Voldemort, Tom Elvis Jedusor de son vrai nom, pendant un certain temps. Je passerai sur mes mois de Mangemort, n’étant pas réellement très fier de ce que j’ai accompli à ce moment-là… Et puis un jour tout a basculé : j'ai finis par ouvrir complètement les yeux sur les exactions et les horreurs que je commettais pour un autre. Un autre en qui j’avais cru, non pas pour ses idées, auxquelles je n’avais jamais totalement adhéré (comment adhérer à l’extermination de tous les non Sangs Purs, quand j’en étais un moi-même ?), mais pour son charisme, sa puissance, et surtout la reconnaissance qu’il m’offrait.

Reconnaissance qui m’avait toujours été refusée par cette société fondée sur des faux semblants : en effet malgré mes résultats exceptionnelles et rarissimes aux examens, malgré mes compétences hors pairs en des domaines si recherchés que les potions, je n’ai jamais pu obtenir le poste auquel j’aurais pourtant pu prétendre. Et tout ça, simplement, parce que je n’avais ni les relations, ni la fortune, ni l’apparence requise… Je m’étais senti une fois de plus rejeté, un rejet de trop, alors que Lui m’ouvrait les bras et m’accueillait avec joie. Je l’ai donc suivi et l’ai même quasiment idolâtré, comme on pourrait idolâtrer un père… Que j’étais naïf et aveugle…

Et pourtant, le changement avait commencé à opérer en moi. J’avais ouvert les yeux, j'avais vu ces horreurs, et compris l’énorme erreur que j’avais commise. Je ne pouvais plus refermer les yeux dès lors, mais je ne pouvais non plus revenir en arrière. On ne démissionne pas chez les Mangemorts…

Puis j’ai entendu cette maudite prophétie. Prophétie en laquelle je ne croyais pas, et que j’ai rapporté sans en avoir pesé les conséquences, au Lord Noir… Mais lui y a cru, et y a porté foi. Son prochain objectif était alors de tuer la famille Potter et la famille Londubat… Après avoir perdu mon âme, j'allais donc perdre aussi Lily ? Non. Je me devais de faire quelque chose… Je ne pouvais décemment pas rester les bras croisés. Je n’avais donc plus qu’une seule option : Dumbledore.

C’est ainsi que je me suis livré à lui, exténué, à bout de force, et presque en larmes, l'implorant de sauver lily. j'avoue égoîstement que je n'avais que faire de Potter ou de son fils. Tout ce qui m'importait était Lily... Le vieux fou m’a écouté, ses mots étaient durs, crus, frappants. Mais il ne m'a pas rejeté et m'a tendu la main. Il a cherché à comprendre, aussi dur cela puisse-t-il lui paraître, et m’a écouté, sans véritablement me juger, du moins sans me condamner. Alors que je me croyais fini et me voyais déjà à Azkaban, il m’a offert une deuxième chance. Une chance inestimable, que j’espère ne pas avoir gâché. Je suis devenu son espion, espion de l’Ordre pour le compte de Dumbledore, et espion des Mangemorts pour le compte du Lord Noir… Vous vous demanderez certainement quel camp j'ai vraiment servi. Certains vous répondront que je ne servais en fait aucun camp, si ce n’est le mien et mes propres intérêts.

Je suis ainsi devenu Professeur à Poudlard en tant que Maître des potions et Directeur de Serpentard. Un véritable honneur pour moi, même si je déteste profondément l’enseignement. Enfin, plus précisément l’enseignement à des élèves ignares de onze ans… Car enseigner à des élèves réellement intéressés par l’art subtil et délicat des potions ne me dérangerait certainement pas autant. J’ai alors tenté, depuis 1981, d’inculquer les potions à ces cornichons qui me servent d’élèves… Difficile, et particulièrement désespérant… J’ai également bénéficié d’une confiance absolue, que beaucoup qualifient d’aveugle, de la part d’Albus Dumbledore.

Mais quelle ne fut pas mon horreur quand, en 1991 arriva au sein de notre célèbre école, le célébrissime Harry Potter. Digne fils de son père, selon moi, Héros Survivant pour d’autres. Chacun son point de vue, me rétorquerez-vous… Mais à mes yeux, il ne s’agissait que d’un gamin impétueux, insolent et bien trop imbu de sa petite personne. En fait, seuls ses yeux, deux lacs émeraude limpides, si semblables à ceux de sa mère, le sauvaient quelque peu de mon point de vue. J'ai dû, quoiqu'il en soit, le supporter à chaque cours, aussi inculte que son père et si arrogant… Sans compter qu’il n’avait pas son pareil pour se mettre dans les ennuis jusqu’au cou. Je ne vous relaterai pas toutes les fois où j’ai dû le sauver, bien malgré moi… cela prendrait bien trop de temps.

Malheureusement, si le calvaire Potter avait été le seul à devoir me pourrir l’existence, je pourrais m’estimer heureux… mais cela, c'est une autre histoire.

¤¤¤ VOUS ¤¤¤


Prénom : Caroline mais sur la toile, on me connaît principalement sous le pseudonyme d'Angel (Conventions en tout genre et DeviantArt oblige... ^-^).
Age : 19 ans.

Ville ou Département : Bourg-la-Reine, dans le 92... une petite ville paumée au milieu des banlieues où les voitures sont cramées et où les jeunes se castagnent dessus.
Motivations : Conquérir le monde !! Comment ça c'est pas une bonne motivation ? Mais... ça fait tout de même bien dans le CV, non ? Concrètement (et plus sérieusement), le personnage de Severus Rogue est l'un de mes préféré et j'avoue avoir un certain penchant pour les pseudo-méchant de l'histoire. Et sinon, cela faisait quelques temps que je passais sur ce forum en "touriste" et vilà où ça m'a mené... ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:23

Bienvenue et amuse toi bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:26

Watchaa *____*

La présentation.. Par Merlin.. *O* Bienvenue à twa mon beau Snapy. Severus. *___*

Au moindre souci, le staff est là. [j'vais finir par l'enregistrer à force de le répéter cette phase. ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:35

Merci, David.

Merci beaucoup, Bella.
J'avoue mettre un peu laisser emporté au niveau de la présentation... ^-^;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:41

Severus chéri *-* *sbaf*

Oh que j'aime ce perso, je le vénére même. Un autographe siouplait? *sbaf*



Bon j'arrête de déconner. BIENVENUEEEEEEEEEEEE!

Super belle présentation que j'ai la flemme de lire tout de suite.

Alors validé, te met ta couleur et ton rang (si j'ai pas la flemme pour le rang) tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:45

Merci beaucoup, Felicia.

Un autographe ? Hum... je ne sais pas si...
*essuie un regard-de-la-mort-qui-tue-venant-de-la-pasticheuse*
Finalement, pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 19:56

Bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:03

Severus Rogue a écrit:
Un autographe ? Hum... je ne sais pas si...
*essuie un regard-de-la-mort-qui-tue-venant-de-la-pasticheuse*
Finalement, pourquoi pas...

Owiiii un autographe *-*


[pasticheuse Suspect c'quoi ca?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:10

Merci Ilona.


Mmh... de rien, Felicia.

"Pasticheuse" (ou pasticheur pour un garçon/homme) est le terme qu'on utilise pour parler de la personne qui se situe derrière l'écran. Au lieu d'appeler cela un joueur ou une joueuse. Le plus souvent, le terme désigne principalement le créateur d'un personnage ne faisant pas parti de l'univers emprunté à proprement parler : ton personnage de Felicia Andrews, par exemple, qui ne fait absolument pas parti de l'univers de J.K Rowling mais que tu as intégré dedans.

Mais comme c'est moi qui interprète Severus (et non Alan Rickman *niark*) et qui décide donc de ses actes, cela fait de moi sa pasticheuse.

^-^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:21

Haaaaaaaaaan d'accord je savais pas, j'irais me coucher moins bête ce soir xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:23

SNAPPPPEEEE *O*

Hum pardon ^^

Bienvenue parmi nous cher professeur de potion ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:31

T'inquiètes, Felicia : moi aussi quand on me l'a dit, ça m'a fait le même coup... XD


Merci, miss McLevan.
^-^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:36

Bienvenu!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:38

Merci, Mathew.
Tiens... Mathew avec un seul "T", c'est plutôt rare... (espèce en voie de disparaition XD *sbaff !*)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:47

Oui mais je préfère moi avec un seul T^^ D'ailleurs nous avons un deuxième Matthew mais avec deux T (je suis tout de même le premier ahahaha!)

Nan c'est juste que mon cousin anglais s'appelle Mathew avec un T alors... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:48

En effet, tout s'explique... ^-^
Merci encore à toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:52

*O* Bienvenuue Rogue

Twisted Evil tu vas souffrir mouahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:54

Merci, Fred.

Tiens, tiens, un Weasley... Rolling Eyes
Je demande à voir cela, jeune homme : qui de nous deux souffrira le plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:55

On vera ça mais je ne serait pas responsable des futurs incidents qui aura lieu en cours de potion !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 20:59

Bienvenue professeur u_u enfiiiin depuis le temps qu'on avait pas vu un bon prof ici T-T
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 21:04

Nous verrons, monsieur Weasley, nous verrons... Rolling Eyes

Merci, Hikaru.
Les profs doivent être une espèce en voie d'extinction alors...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 21:52

Dis Severus, on pourra avoir un lien?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 21:56

Un lien de "mauvais élève" à "professeur plus que détesté ? xD
Bah, attends... je poste les "liens" dans la partie adéquate, ce sera plus pratique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Severus Rogue.   Sam 13 Juin - 22:05

Je veux un lien moi aussi *O*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Severus Rogue.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Severus Rogue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Severus rogue, Le mangemort....
» Présentation de severus.rogue (alias rogue ^^)
» Severus Rogue (validé)
» Devant les Bureaux de Severus Rogue
» Quand le rêve obsédant devient réalité [PV Severus Rogue ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard-School :: L'Avant RP :: Répartition :: Répartitions Autres-
Sauter vers: