Poudlard-School est un RPG sur Harry Potter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mystères et poursuite [pv MAE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mystères et poursuite [pv MAE]   Mer 10 Juin - 20:32

Je dormais. Enfin j’avais l’impression de dormir. Je devais surement plus somnoler qu’autre chose. Je pensais à tout et à rien à la fois. Mais la personne, à cet instant précis qui occupait la plus grande partie de mon esprit était Edeis. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas vu. Enfin je l’avais croisé de nombreuses fois dans les couloirs, mais elle était distante, différente… Jusqu’à maintenant je n’avais donc pas insisté, je me faisais peut être des idées. Mais cela faisait à présent plusieurs semaines que nous ne nous étions pas adressé la parole et cela me manquait énormément, autant l’avouer. Car Edeis pour moi était plus qu’une amie, plus qu’une sœur, mon Alter Egaux ! Voilà, c’était le nom qui la définissait le mieux pour moi. Et voilà qu’à présent elle ne m’adressait plus la parole et le peut de fois ou l’occasion s’était présenté, je l’avais trouvé tellement différente que je n’avais même pas osé l’approcher. Quelques choses me disait qu’il avait un hic, mais quoi je ne savais pas. J’avais beau réfléchir je ne voyais pas ce qui ne pourrait pas aller…
J’y pensais très souvent, et cette nuit là encore, c’était le cas. C’est pourquoi après une dernière tentative j’ouvris les yeux et avec soupir d’énervement je rabattis les draps de mon lit brusquement contre le pied de lit. Je me mis en position assise et calai mon visage entre mes mains, frottant vigoureusement mes yeux. Décidément, toutes ses insomnies ne me réussissaient pas, bien que physiquement, sur mon corps cela ne se voyait pas, moi je le ressentais avec force. C’était donc l’obscurité presque totale et un silence oppressant que je finis par me lever pour aller me passer un coup d’eau sur le visage en allant dans la salle de bain. Tout le monde dormait, tout le monde sauf une personne. Edeis, elle était une fois encore absente de son lit. Encore une chose que je ne comprenais pas. C’est pourquoi, fatigué et lassé de toutes ces interrogations je me rendis lentement à la salle de bain.
En sortant qu’elle ne fut pas ma surprise de voir une mince silhouette venir devant le lit d’Edeis et partir silencieusement et rapidement en dehors des dortoirs. Quoi osait pénétrer chez nous ? Et qui en plus de cela volait quelque chose à Edeis ? A moins que ce ne soit elle-même justement ? Une illumination éclaira mon visage. Je courus jusqu’à mon lit pris ma baguette et ma longue cape noir en soie et courus en direction de la sortie des dortoirs. En courant j’agrafai ma cape et glissa ma baguette dans une de mes poches. J’accélérai le pas et pus de nouveau distinguer cette ombre étrange à quelques mètres devant moi. Je tentais de rester calme tout en la suivant. Cette dernière traversa le hall sans même jeter un coup d’œil autour d’elle. Si jamais un professeur était là, j’étais cuite, mais cela en valait le coup c’est pourquoi je la suivis sans réfléchir aussi silencieuse que possible.

Quelques minutes plus tard, nous étions dans le parc du château. Et pour combler le tout j’étais pied nus. M’enfin, ce n’était pas le plus important. Je me déportai donc vers l’herbe pour moins souffrir des petits cailloux blancs qui constituaient l’allée qui menait à la forêt interdite. Cela faisait bien longtemps que je n’y étais pas retourné d’ailleurs. Je pensais que l’ombre allait finir par s’arrêter non loin de la forêt, mais non, elle s’enfonça à l’intérieur.
Je la suivis tout bêtement, serrant ma baguette dans ma poche gauche. J’espérais juste que ce ne soit pas un piège. Une fois que nous fusses bien à vingt mètres de profondeur dans la forêt, l’ombre s’arrêta soudainement. Je m’arrêtai donc à mon tour, net tout en retenant mon souffle. L’ombre qui me semblait familière se retourna d’un coup. Un hoquet de surprise s’échappa de mes lèvres. C’était bien elle, la Serpentarde que j’aimais le plus au monde.
Elle avait une lueur étrange dans les yeux, ses traits étaient tirés et ses gestes semblaient nerveux. Je n’avais jamais vus Edeis dans cet état. Je m’avancai doucement vers elle et d’une voix douce et calme je lui demandai :


" Edeis ? Tu me reconnais ? "

Effectivement cette question semblait s’imposer étant donné que j’avais bien changé depuis notre dernière conversation amicale qui remontait à bien longtemps. Mais après tout, elle aussi n’avait pas l’air d’être totalement la même et pourtant je l’avais reconnus, je l’aimais tellement que je ne pouvais pas l’oublier, mon Alter Egaux…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystères et poursuite [pv MAE]   Mer 10 Juin - 23:23

Une nuit comme toutes les autres, sans le moindres élan de sommeil, condamnée à errer dans le but d'une occupation divertissante à faire pour ne pas tomber dans l'ennui le plus total. Une chose des plus affreuse pour ma race, l'ennui ! Cela signifiait notre mort. Nous étions sensé vivre éternellement alors si nous ne savions plus quoi faire, il ne nous restait que la mort. Je me baladais dans les couloirs désert de cette école qui était à présent ma deuxième maison. Ma famille n'était pas encore au courant de ce que j'étais devenue... Enfin personne à part Nitaa et Wida ne le savait mais l'une était dans le même cas que moi et l'autre, était devenue mon calice. Il n'y avait rien qu'eux qui étaient au courant pour moi.. Et en aucun cas je ne voulais mettre plus de personne dans la confidence, je ne voulais pas faire de mal à une personne chère à mon coeur et pour cela quoi de plus simple que de s'éloigner de ses amis... Cela m'avait fait énormément de peine de me séparer d'eux mais le plus dur à été de m'éloigner de Motoko... Cette fille avait réussi à faire de moi une serpentarde plus extravertie.. C'est avec elle que j'avais vraiment parlé, je m'étais retrouvée en elle, elle était Mon Alter Ego, elle me ressemblait, avait envie des même choses que moi... On était pareil et pourtant je devais partir de sa vie si je ne voulais pas la blesser...

J'étais dans les couloirs du troisième étage lorsque ma gorge commença à me brûler... Oh non ça ne devais pas arriver maintenant... Pas aujourd'hui... JE ne pouvais pas réveiller Wida qui était dans son dortoir, je l'avais mordu il y avait à peine ... 1 semaines... Je ressentais un manque, il s'étendait à tout mon corps et je ne pouvais pas lutter contre lui... Qu'allais-je faire ?! Je devais me nourrir sinon je risquais de mordre le premier venu avec du sang sur lui... Ma tête me tournait, mes yeux virèrent couleur écarlate et mes crocs s'allongèrent... Stop, il ne fallait pas... Pas ici. Je descendais les escaliers et me rendais directement au dortoir... Tout le monde était dans son lit.. Sauf Motoko. Où était-elle ?! Enfin je ne me préoccupais pas trop de cela cherchant après un potion qui me calmerais jusque la forêt où de la potentielle nourriture m'attendait. Leurs sang souillé me contentera mais j'allais regretter fortement le si doux parfum du sang de mon Calice.

Soudain, alors que j'étais devant mon lit, j'entendis la porte de la salle de bain s'ouvrir doucement, je tournais légèrement la tête vers elle sans pour autant la regarder... Puis je partis sans demander mon reste. J'essayais de l'éviter et il fallait que je la vois aujourd'hui et maintenant ... Remontant tout les escaliers jusqu'au hall, je sortis dans le parc .. Elle me suivait toujours. J'avais beau m'enfoncer de plus en plus dans la forêt, elle ne me lâchais pas... Impossible de la semer. Je me stoppais après être entrée de 20 mètres de profondeur dans cet endroit hostile, et me retournais pour lui faire face... Elle avait changé, elle s'était embellie et maintenant je ne lui arrivais même pas à la cheville malgré ma beauté vampirique... Elle s'avança vers moi et je pris panique, mes gestes étaient nerveux et mes traits crispés... Elle me demanda si je la reconnaissais...

-Bien sur Motoko, je te reconnais.. Tu es de plus en plus jolie... Mais un petit conseil, n'approche pas de moi... Retourne d'où tu viens il vaut mieux pour toi...


Sur ce je me retournais et pensais à ce qu'elle allait faire... Je guettais le moindres bruit, le moindres mouvements qu'elle pouvait faire qui me montrerais qu'elle s'en allait, je ne voulais pas lui faire de mal... Pas à elle... Pas comme ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystères et poursuite [pv MAE]   Ven 12 Juin - 21:25

J’étais à présent face à Edeis, l’ami que j’aimais tant. Elle me semblait vraiment différente. Elle était bien plus belle qu’auparavant, bien qu’elle y fût déjà avant. Pourtant je sentais bien qu’elle n’était pas devenue comme moi. Non, nous n’étions pas de la même « espèce » si je puis dire ainsi. Mais alors qu’était-elle devenue au point de vivre la nuit tout en suivant des cours la journée ? Ce n’étais pas possible et pourtant c’était bien la vérité. Je la regardais avec précision, elle avait l’air de faire ca toutes ses soirées, cela se voyait dans sa manière de se mouver, elle n’était pas hésitante comme le serait un banal élève qui sortirait en escapade au beau milieu de la nuit dans la forêt interdite. A bien y réfléchir elle en était presque méconnaissable. Mais je n’eus pas plus le temps de réfléchir sur son cas car elle m’annonça d’une voix étrange et nerveuse qu’elle me reconnaissait bien entendu, que je devenais de plus en plus belle. A cette phrase un léger sourire s’afficha sur mon visage mais eus vite fait de se figer en sens inverse car la suite de son petit discours fut bien moins réjouissant pour moi car elle m’expliqua qu’il valait mieux pour moi de partir et de retourner d’où je venais, à savoir le dortoir des Serpentard. Endroit dans lequel je ne dormais plus, dans lequel je ne faisais qu’à réfléchir à comprendre pourquoi elle était ainsi avec moi, et voilà que une fois on est à nouveau face à face, rien que les deux et elle me rejette, elle me demande de partir sur le ton de la menace en plus de cela ! Ca ne lui ressemblait décidément vraiment pas ! Cela ne rimait à rien ! Je n’y comprenais plus rien, j’étais totalement déboussolé.

Mais je ne bougeais pas, ce qui était totalement une réaction débile et me mettait en danger d’après ce qu’elle venait de me dire, mais c’était justement cela qui me poussait à rester car jamais jusqu’à maintenant elle ne m’aurait fait du mal, je ne comprenais pas ! Edeis était quelqu’un comme tout le monde… Enfin après tout, moi j’étais différente… Peut être étais ce bien ce que je pensais, qu’elle avait subit une transformation ? Non impossible ! Et pourtant, maintenant, plus j’y réfléchissais plus je trouvais des aspects étonnant que je n’avais jamais remarqué chez elle auparavant. Tout comme ces yeux rouges ? Oui rouges ! Arg, je n’avais jamais vu cela avant ! Un frisson parcourut tout mon corps. Non je n’avais pas peur, j’angoissais ! Edeis, mon Edeis, ma jumelle, mon Alter Egaux ! Que lui était-il arrivé ? Pourquoi à elle ? Elle ne méritait pas de subir un quelconque changement qui mettrait son destin en danger ! C’est pourquoi, comme une idiote bornée et bourré d’un amour sans mesure pour une jeune femme qui était plus que sa meilleure amie, je m’avançai vers Edeis, les yeux brillants de larmes. Il faut dire que en ce moment, les temps étaient bien dur pour moi et le moindre petit changement me mettait dans un état pas loin de la catastrophe. Ce que j’entendais par catastrophe n’était autre qu’une banale copie des chutes du Niagara. Je me retenais cependant. Je ne voulais pas la blessé ou lui faire de la peine.

Je venais de m’approcher de seulement quelques mètres d’elle que je stoppais ma progression. Elle était tellement nerveuse que j’avais peur qu’elle réagisse mal. Et c’est donc d’une voix calme et douce que je lui déclarai :

" Pourquoi dis tu cela ? Je sais que tu ne me feras aucun mal, quoi qu’il te soit arrivé… "

J’exécutais une petite pause et reprit tout de suite après ne lui laissant pas le temps de me répondre :

" Cependant, tu es…différente, que se passe-t-il ? Pourquoi m’évites-tu ? Que t’ai-je fais ? "

Tout en posant toutes ces questions, je m’étais remit à m’avancer lentement, c’était plus machinal que voulut. Au point que je pouvais à présent sentir une odeur, une odeur qui n’était pas la sienne et qui pourtant embaumait les alentours de son corps, sa peau était extrêmement pâle du moins de ce que je pouvais voir, mais ce qui me choqua le plus fut lorsque j’eus la mauvaise idée de vouloir la faire se retourner. Car pour cela j’avais posé mes mains fines sur un de ses bras. Ce contact fut comme un électrochoc, une onde glacée parcourut ma main. Je la lâchai rapidement et recula de quelques pas, désorienté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystères et poursuite [pv MAE]   Sam 13 Juin - 15:20

Lui tournant toujours le dos, j'attendais qu'elle s'en aille avant de partir à la recherche d'un quelconque animal à qui je pourrais le vider de son sang. Lorsque ma soif était à son paroxysme, je ne faisais plus de disctinctions entre le bien et le mal... Je pouvais attaquer animal comme humain ce que je ne voulais absolument pas..Je respirais l'air mais l'odeur de Ma jumelle flottait toujours autour de moi... Il ne fallait pas que je me jette sur elle sinon je ... Je ne me le pardonnerais jamais et n'hésiterais aps à me donner la mort. Que se soit Elle, Princess ou Nitaa, c'était la même chose. David était le seul que je me permettais de mordre mais j'avais son conssentement. Il était même devenu mon calice, chose extrêmement dangereuse.. Mais je ne doutais pas qu'il faisait cela pour se prouver quelque chose à lui même. La mort pouvait le défier à n'importe quel moment, Wida en sortirait toujours vainqueur, ce qui ne m'étonnerais pas .. Trop de prétention en lui que même la faucheuse ne le voulait pas dans son royaume...Enfin, pour le moment, j'avais un cruel dilemme, soit je rejettais Motoko au risque de lui et de me faire du mal ou alors, je lui avouais tout et c'était elle qui me fuyait... Dans les deux propositions, nous devions nous séparer... Cela m'attristait énormément, mais je devais faire cela pour son bien...Lorsque j'avais prononcé la première phrase, elle avait sourit, je l'avais vu et je gardais en tête ce sourire radieux qu'elle m'avait offert, je savais que c'était le dernier... Le reste de mes paroles l'avait blessé et je l'avais sentis. Je devais m'éloigner d'elle mais de quelle manière lui montrer ?!

Évidemment, elle n'avait pas bougé d'un millimètre lorsque je le lui avait dit. Elle restait là, sans bouger. Je sentais son regard me brûler le dos... J'avais changé, elle aussi, mais pas de la même façon. Elle était devenue beaucoup plus jolie, même magnifique. Ses traits s'étaient affinés et son visage donnait l'impression de rayonner. Nous étions différente. Moi j'avais changé dans le mauvais sens... Ma peau était diaphane, presque blanche comme un cadavre, mes yeus étaient plus sombre qu'avant et lorsque j'avais soif, ils devenaient écarlates, mes 5 sens s'étaient hyperdéveloppés, j'avais acquis une puissance et une vitesse démesurée... Mais le plus flagrant dans toutes ses choses était mes canines... Elles seules révélaient mon identité secrète.. Elles s'allongeaient pour me permettre de transpercer la peau de mes victimes. J'étais devenu un monstre alors qu'elle devenait un ange. Un parfait contraire. Je l'aimais. Elle était la premère amie fille que je m'étais fait à Serpentard... Jamais je ne l'oublierais... D'abord froide et puis douce avec moi... Soudain, je m'arrêtais dans mes pensées... Je la sentais en train d'avancer vers moi. Était-elle folle ou suicidaire ?! Pourquoi les amis que j'avais se sentaient-ils obligé de m'aider ?! Je ne voulais pas de leur aide, de quelle manière pouvaient-ils me venir en aide ?! Rien, ni personne ne pouvait changer quoi que se soit à ce que j'étais devenue... Plus elle avançait, plus j'étais tendue... Quand elle se stoppa pour me parler. Elle n'était qu'à quelques centimètres de moi et rien que cette proximité était dangereuse pour elle. J'écoutais cependant...

Elle me demandais pourquoi je disais cela... que je ne lui ferait aucun mal.. J'attendais et elle continua.. Elle avait remarqué que j'étais différente, elle me posait un tas de questions dont je n'étais pas sur de vouloir répondre... Qu'allais je lui dire ?! Que j'allais juste manger dans la forêt interdite, un pic-nique improvisé ?! Jamais elle ne me croirait. Je réfléchissais à ce que j'allais pouvoir lui dire ... Mentir ou lui dire la vérité ?! Je n'eus pas le temps de dire quoi que se soit, qu'elle avait posé sa main sur mon bras. Je me retournais et m'éloignais brusquement d'elle avec un air inquiet sur le visage. Je soupirais et reculais encore... Avant de me poser contre un tronc. J'allais lui dire la vérité mais pas tout de suite, j'allais lui faire deviner... Peut-être que cela allait passer plus facilement et qu'elle me craindrait moins ...

-Tu ne sais pas ce qui t'attends en restant à proximité de moi... Tu es en danger avec moi. Tu ne le sais peut-être pas mais ...

Je ne continuais pas ma phrase, ne sachant pas comment la formuler sans lui dire de but en blanc et recommençais avec une autre ...

-Qu'as tu remarqué de ... changer chez moi ?!

Je lui demandais, peut-être que cela allait lui donner une idée ... En tout cas, je ne pensais plus à ma soif et elle pouvait bien attendre que la conversation avec ma jumelle soit finie avant de réapparaitre ... Si elle revenait, je ne l'écouterais pas et resterais avec Motoko sauf si celle-ci venait à être en danger par ma faute ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystères et poursuite [pv MAE]   Sam 20 Juin - 12:03

Ma main c’était posé sur son bras. Une déchargé électrique se déversa en moi ! Non, une onde de froid glacial ! Oui, c’était plutôt cela. Elle avait la peau gelée, tel un glaçon. C’était inquiétant. Mais ce qui me troubla le plus était qu’elle s’était écarté de moi à notre contact. Et elle ne cessait de reculer, comme si elle ne désirait pas que je sois à ces côtés. Sa faisait mal…
Mais qu’avait-elle, bon sang ! Elle était différente, c’est sur, inquiète, la peau gelé et elle vadrouille les nuits dans la forêt interdite ! Que lui prend-t-elle ?


« Tu ne sais pas ce qui t'attends en restant à proximité de moi... Tu es en danger avec moi. Tu ne le sais peut-être pas mais ... »

Mes yeux s’agrandirent subitement. Pas de peur, mais d’étonnement. Je ne comprenais pas ou elle voulait en venir. En quoi une étudiante pouvait devenir du jour au lendemain dangereuse pour son entourage ? Serait-elle malade ? Non ! Impossible, l’infermière aurait déjà réglé cela depuis bien longtemps, même s’il s’agissait d’une maladie grave.
J’avais beau réfléchir je n’arrivais pas à saisir ce qu’elle tentait de me dire.

Une légère pause arriva, pendant laquelle je ne parlai pas sachant bien qu’elle allait reprendre la parole. C’était d’une voix pas sur d’elle qu’elle me demanda :


« Qu'as tu remarqué de ... changer chez moi ?! »

Pourquoi me demandait-elle cela ? Pour que je comprenne par moi-même ce qui n’allait pas ? Oui c’était peut être cela ! C’est pourquoi j’essayai de me calmer un peu et de réfléchir calmement et avec méthode. De nombreuses choses chez elle avait l’air de changer. Autant du côté physique que mentalement. C’était à rien n’y comprendre. Mais après tout si elle était comme ca, c’est qu’elle avait un problème et qu’elle avait besoin de mon aide ! Je ne pouvais pas la laisser se débrouiller toute seule ! Je l’aimais et je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose de mal. Mais ce que je ne savais pas à cet instant c’était que le mal avait déjà opéré sur Edeis…

D’une voix qui se voulait sur de moi, je commençai à exposer tout ce que je pensai avoir remarqué de différent chez elle :


" Tout d’abord, tu as changé mentalement d’un coup, beaucoup plus distante, froide c’est limite si tu ne me fuyais pas ! Tu m’a l’air bien trop stressé et inquiète ! Chose que tu n’étais jamais auparavant ! Ensuite, tu n’ais plus jamais dans le dortoir la nuit, tout les soirs je vois ton lit vide et impeccablement bien rangé ! Pourtant tu es toujours en cours la journée… "

Je laissai quelques secondes s’écouler, je la fixai du regard, essayant de distinguer une moindre réaction sur son visage. Puis je repris :

" De plus côté physique, tu as énormément changé aussi ! Tu es plus belle, mais on ne dirait pas une beauté naturel, presque irréel c’est assez étrange… Tu m’as l’air beaucoup plus forte, je dis ca car lorsque je te suivais je n’avais jamais vu une personne aussi rapide et agile ! Tes yeux sont pas normaux, ce soir ils sont extrêmement foncés or ils n’étaient pas du tout ainsi avant ! Mais le pire doit être ta peau, l’a tu toujours aussi froide ? On croirait avoir touché une personne…décédé… "

A cette remarque un frisson me parcourut, me donnant la chair de poule. J’étais persuadé d’avoir une imagination débordante et fantastique. Mais je ne savais pas combine j’étais proche de la vérité.

(Désolé, c'est nul mais j'ai fais sa rapidement parce que je dois préparer mes baguages pour mes vacances de demain et j'ai toujours rien fais et je pars cette apres midi de chez moi...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystères et poursuite [pv MAE]   Mer 8 Juil - 17:37

Je remarquais l'agrandissement de ses yeux, comme si quelque chose l'avait choqué dans mes paroles. Je devais quand même avouer que ce n'était pas les mots qu'elle attendait de moi. Enfin je le pensais. Ne comprenait-elle pas qu'en restant près de moi, elle s'exposait à un danger et pas des moindres. Je risquais de la tuer à chaque instant, et c'était surtout ce que j'évitais. Je ne voulais pas lui faire de mal, pas à elle. Elle comptait tellement pour moi que si je lui faisais même la plus petite égratignure, je m'en voudrais pour l'éternité. Pourquoi fallait-il que ce me soit arrivé à moi ?! Si seulement ça n'avait été qu'une simple maladie, ou un sort raté... Mais non les effets de mon destin étaient irréversible... Je soupirais en fermant les yeux. Pourquoi ?! Pourquoi, pourquoi ?! Cette question tourbillonnait dans ma tête comme une litanie sans fin. Décidée à lui faire découvrir mon funeste secret, je pris une voix peu sur de moi et lui demandais ce qui avait changer chez moi. Elle se calma, ou du moins c'est se que j'imaginais vu son rythme cardiaque qui diminuait. Si elle trouvait, je pourrais peut-être en parler avec elle et trouver une solution pour ne pas nous éloigner... Cela me faisait tellement mal de me séparer d'elle. Je priais de toute mon âme déchue afin qu'elle découvre mon terrible secret et qu'elle ne me fuit pas. Elle commença à parler d'une voix un peu tremblante mais sans intention de s'arrêter...

" Tout d’abord, tu as changé mentalement d’un coup, beaucoup plus distante, froide c’est limite si tu ne me fuyais pas ! Tu m’a l’air bien trop stressé et inquiète ! Chose que tu n’étais jamais auparavant ! Ensuite, tu n’es plus jamais dans le dortoir la nuit, tout les soirs je vois ton lit vide et impeccablement bien rangé ! Pourtant tu es toujours en cours la journée… "

Je souris. Motoko était très observatrice... Je ne la pensais pas comme ça, enfin... Je trouvais qu'elle me ressemblait. Une Alter Ego dans ce monde ?! Possible. Je savais qu'elle m'observait, elle guettait le moindre de mes mouvements faciaux, pour comprendre. Elle repris la parole...

" De plus côté physique, tu as énormément changé aussi ! Tu es plus belle, mais on ne dirait pas une beauté naturel, presque irréel c’est assez étrange… Tu m’as l’air beaucoup plus forte, je dis ça car lorsque je te suivais je n’avais jamais vu une personne aussi rapide et agile ! Tes yeux sont pas normaux, ce soir ils sont extrêmement foncés or ils n’étaient pas du tout ainsi avant ! Mais le pire doit être ta peau, l’a tu toujours aussi froide ? On croirait avoir touché une personne…décédé… "

Tout juste, j'étais belle et bien morte. Enfin, morte en théorie, pourtant j'étais là devant elle. je parlais, marchais, agissais comme un être humain et malgré cela je n'en était pas .. ou plus un. Je lui devais la vérité. C'est avec un soupir que je m'approchais d'elle à la vitesse vampirique. Une fois dans son dos, je la tournais pour qu'elle me fasse face. Je baissais le visage n'osant défier ses yeux.

-Tes observations sont toutes bonnes. Et si j'essaye de te fuir, c'est bien à cause de cela. Cependant, je te dois la vérité, à toi qui m'as aidé, soutenue, et en qui j'ai confiance... Quand tu as dis que j'avais la peau froide comme celle d'un mort, tu étais surement loin de te douter que tu avais vu juste... Je suis morte, en théorie seulement... Et la suite, tu dois bien deviner ce que je suis devenue...

Je m'arrêtais dans mon monologue. J'avais toujours eu du mal à dire ce mot. Surtout aux personnes susceptible de me fuir, de me craindre après... Pourtant, avec Motoko, j'avais envie de lui dire, j'espérais et je savais qu'elle ne partirais pas en le sachant...

-Je me nourris de sang, je vis pleinement une fois la nuit tombée, je ne dors plus, ne mange plus comme vous... Une créature nocturne des plus dangereuse, le plus grand des prédateurs... Une vampire.

A ce mot précis, je relevais le visage et plantais mes yeux écarlates dans les siens. Un frissons me parcouru l'échine et je ne savais plus comment réagir, j'étais paralysée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mystères et poursuite [pv MAE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mystères et poursuite [pv MAE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poursuite d'un voleur
» Horse Liberty -- La terre des Mystères
» Ta vie a un secret, mon âme a des mystères |Élodie de Froulay|
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard-School :: Poudlard :: L'Exterieur de Poudlard :: La Forêt Interdite-
Sauter vers: