Poudlard-School est un RPG sur Harry Potter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Errance dans un couloir...[Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Errance dans un couloir...[Robin]   Lun 4 Mai - 22:50

Il était dix-sept heures, et la cloche de Poudlard venait de sonner le dernier cours de la journée, au plus grand soulagement d'Artémis. Elle rangea hâtivement ses notes d'Arithmancie dans son sac : parchemins débordants de graphiques et de calculs indéchiffrables. Elle sortit ensuite sans plus attendre de la pièce, située au cinquième étage du château. Un flot d'élèves se ruait hors des salles de cours, bondant les couloirs où des bouchons humains se formaient. La Serpentarda se dépêcha de se tirer de la foule d'étudiants qui se dirigeaient vers le Parc, leur Salle Commune, ou encore vers la Bibliothèque...Les élèves se dispersaient peu à peu partout dans le château, laissant les couloirs déserts.

La sorcière parcourait d'un pas paresseux un de ces corridors vides, seulement hantés par quelques fantômes et des personnages de tableaux qui effectuaient de cérémonieuses révérences au passage de la jeune fille. Celle-ci continua sa marche, imperturbable, n'y prêtant pas attention. Elle s'arrêta ensuite au niveau d'une fenêtre par laquelle un vent frais pénétrait. Elle jeta un coup d'oeil dehors : le soleil ne disparaissait pas encore derrière les arbres de la forêt mais le temps était frisquet, chose normale, à la mi-septembre. Elle s'approcha un peu plus de l'embrasure et posa ses deux coudes sur son rebord en grosse pierre, son sac toujours pesant sur son épaule. La verte et argent resserra son écharpe autour de son cou lorsqu'une violente bourrasque lui causa un frisson et fit s'envoler ses cheveux dans tous les sens. Ses joues étaient rougies par le froid et elle dût s'emmitoufler encore plus dans sa cape, se protégeant d'une autre puissante rafale.

Aimant le contact du froid lui mordant les joues, elle posa son sac par terre avant de passer une jambe par dessus le rebord de la fenêtre. Elle s'aida ensuite de ses mains pour envoyer sa seconde jambe rejoindre la première dans le vide et s'asseoir plus confortablement sur le muret. L'orifice que formait la fenêtre était assez grand pour laisser plusieurs personnes s'essayer à la même position qu'Artémis. Cette dernière cala sa tête contre un pan de l'ouverture, profitant de la vue et du calme, assez inhabituels.

C'est alors que sa quiétude fut troublée par un bruit assez proche de chaussures claquant contre les dalles dures du sol...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   Mar 5 Mai - 21:51

dix-sept heure. Un son de cloche résonna dans toute l'école, cette merveilleuse cloche qui annonçait la fin des cours de la journée ! Une espece de petit délivrence, lorsque le cour que vous suivez ne vous interesse pas du tout, ce qui est le cas pour Robin, en cours d'histoire de la magie. Il quitta le cours aprés avoir rangés ses affaires dans les premiers...

Les couloirs étaient remplis d'élèves, tous comme les couloirs... Les autres personnes de toutes les maisons, allaient un peu partout, certain comme Robin retournait dans leur dortoir, histoire de déposer leurs affaires, d'autres sur le terrain de quidditch pour un entrainement, voir pourquoi pas à la bibliothéque. Robin montait dans son dortoir, ranger ses affaires et surtout prendre Eden, pour aller lui faire faire un petit tour, il était resté en haut toute la journée,refusant de se lever !

Il arriva au 5e étage, personne, comme déserté... Ses chaussures tapaient contre le sol, le bruit de chacun de ses pas résonnaient dans les couloirs, où chacun des tableaux saluaient le jeune homme, celui ci remarqua qu'aujourd'hui ils étaient plutot énervés. Enfin, il continua le long du couloir passa devant la salle d'Arithmancie, qui était elle aussi vide. Il tourna et cette fois, il y avait quelqu'un !

Une jeune fille, une Serpy dont le prénom était Artémis, ou un truc du genre ! C'était une connaissance de Robin mais il n'avait jamais prit le temps de vraiment parler avec elle. Artémis était assise sur un rebord de fenêtre, Le Serdy sourit, il s'était installé plusieurs fois à cette place !

_' Tien ! Une Serpy qui traine !" Dit il en s'approchant d'elle, " Salut !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   Ven 8 Mai - 22:41

Artémis, toujours assise sur le rebord de la fenêtre, entendait les pas se rapprocher de plus en plus mais ne se retournait pas pour autant. En effet, elle s'était installée à cet endroit-ci pour le calme et la paix qui y régnaient et la jeune fille ne voulait pour rien au monde être importunée. C'est pourquoi elle n'amorça aucun geste lorsque les pas ralentirent à son approche avant d'enfin s'arrêter. Les pieds pendant dans le vide, elle sentait un regard lui brûler le dos mais décida de l'ignorer implacablement.

- Salut, entendit-elle une voix à l'air jovial l'interpeller.

Se résignant finalement à abandonner toute idée de solitude tranquille, elle se retourna vers l'origine du bruit et se retrouva face à un élève, un grand blond qu'elle ne connaissait que de vue. Il était, lui semblait-il, en sixième année et appartenait à la maison de Serdaigle. Elle essaya de se rappeler de son prénom, inutilement.
Tout en scrutant le rebord, le jeune homme arborait un léger sourire sur les lèvres. La Serpentarde fronça les sourcils avant de s'examiner rapidement par de prompts coups d'oeil, craignant d'avoir déclenché l'hilarité du blond involontairement. Rassurée sur l'état de sa physionomie, elle se pencha en arrière et jeta un regard qui engloba tout le corridor, vérifiant que le sorcier s'adressait bien à elle.
Elle répondit alors, peu bavarde en cette fin d'après-midi:

- Bonsoir...

Elle détourna ensuite ses pupilles pour les replacer sur le paysage, en bas: le lac noir, dont la surface était dérangée par les bourrasques régulières; le parc, où de nombreux élèves étaient maintenant éparpillés et la Forêt Interdite, toujours aussi désertée.
Les rafales ne cessaient de propulser ses mèches au gré de leur envies. Elle resserra une fois de plus l'emprise de son écharpe autour de sa gorge avant de caler sa tête contre les pierres de l'embrasure et de clore ses paupières, reprenant sa position initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   Sam 9 Mai - 16:29

Apparament la jeune femme n'avait pas envie de parler aujourd'hui ! Bon il ne se connaissait pas vraiment, juste de vue, il devait avoir parler une fois ou deux ! Il ne connaissait que son prénom parcequ'on lui en avait parlé ! Elle ne lui adressa qu'un Bonsoir avant de se remettre dans la même position et de fermer à nouveaux les yeux ! Robin devait la déranger certainement ! Il devra donc chercher une nouvelle place, pour regarder le paysage, il s'assit donc à l'autre fenêtre sans un bruit, et regarda le paysage... Il était vraiment beau et l'étonnait à chaque fois, le Serdy n'avait pas froid, mais n'ouvra pas le fenêtre, pour la premiére fois de la journée, il se sentait bien ! Peut être pouvait il faire ses devoirs ici ... Il jeta un coup d'oeil sur la Serpy, elle n'avait pas bougée, tampis, s'il la genait, elle n'avait qu'à venir lui dire. Il sortit ses cours d'histoire de la magie ... La matiére la plus inutile d'aprés lui ! C'était de l'histoire pour sorcier rien de plus ! Les noms changeaient seulement comparés à l'histoire de Moldus, elle était aussi un peu plus précises.
Il se mit à écrire certaines dates importantes.. Regarda de nouveaux les alentours, le couloirs étaient vraiment vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   Sam 9 Mai - 21:05

Les paupières closes, le vent lui fouettant le visage et faisant s'envoler ses robes, Artémis se sentait plus apaisée que jamais, ayant même oublié la présence du Serdaigle. Elle balançait ses pieds dans l'air comme une petite fille tout en respirant de grandes goulées d'air frais. La Serpentarde entrouvrit ses yeux qui tombèrent sur l'immense parc vert de Poudlard d'où lui parvenaient les rires joyeux des élèves jusqu'ici. Elle détourna ses pupilles paresseusement pour découvrir que le jeune blond qui l'avait salué quelques minutes auparavant était toujours ici, appuyé contre une fenêtre à sa gauche, le regard rivé dehors, lui aussi. Elle le connaissait très peu et ne lui adressait la parole que rarement. Si elle s'en souvenait bien, ils avaient été présentés par des amis communs et depuis ce jour, s'envoyaient de polis hochements de tête en guise de salut.

Tout à coup, elle vit le jeune homme se mouvoir, rompant le calme solennel qui s'était installé et sortir des parchemins de son sac d'un air ennuyé, après avoir lancé un regard dans sa direction. Curieuse, la brune essaya de deviner de quelle matière il pouvait bien faire les devoirs, sans succès, le Serdaigle étant trop loin.
Celui-ci, plume en mains, commença à remplir le papier. Avant de rapidement relever la tête et d'examiner encore une fois l'allée, toujours aussi peu remplie. Son devoir ne devait sûrement pas le captiver, pensa la jeune fille, un sourire amusé plaqué sur les lèvres.

- Besoin d'aide ?, lui demanda-t-elle, désignant son parchemin d'un signe de tête, sans bouger de sa place.

Elle s'étonna elle-même de cet élan de sympathie, net contraste avec son habituelle attitude méprisante, mais attendit tout de même la réponse du Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   Lun 11 Mai - 18:08

Robin cherchait dans son sac, un parchemin, il le retourna bien une centaine de fois avant de le retrouver ! Le calme du couloir venait d'être rompu par cette recherche plutot desespérée. Le jeune homme resta attentif un bon cinq minutes avant de regarder de nouveaux par la fenêtre ... Pas très captivé par ses devoirs, la Serpy s'en rendit compte d'ailleurs, puisqu'elle lui proposa de l'aide ! Robin fut très surpris, ce n'était pas du tout le genre des personnes de cette maison, même les plus sympatique qui était tous de même assez méprisant... Il reflechit un peu, et puis tendit le parchemin où il fallait écrire des dates correspondants aux évènements ! Si elle connaissait quelques unes, se pourrait être déjà sa de gagné ! Avec un sourire il tendit donc le parchemin :

_" Si tu connais quelques trucs pourquoi pas ! Je suis un peu pommé la et j'ai pas mon livre donc.. C'est pas super !"


Robin soupira, il fallait vraiment qu'il se mette à travailler cette matiére, même ininteressante ! Le professeur ne cessait de répéter que même s'il avait un niveau correcte, il était loin de ce qu'il pouvait faire, ce qui pourrait être dix fois mieux ! Il regarda la jeune femme avec le papier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   Mer 13 Mai - 21:10

Lorsqu’Artémis lui offrit son assistance, le Serdaigle parut extrêmement étonné. Il était éberlué face à l’attitude de la verte et argent qui, elle-même n’arrivait pas à comprendre ce changement de comportement. Néanmoins, il lui tendit sa feuille tapissée de notes à l’encre noir, un sourire scotché sur le visage. La jeune fille, toujours posée sur le rebord de la lucarne, la prit et y déposa ses yeux. De l’histoire de la magie… Beurk ! Elle obtenait de très bons résultats dans cette matière mais le cours était tellement rébarbatif : Binns n’ayant toujours pas remarqué qu’il était un fantôme et récitant ses discours soporifiques, les centaines de révoltes de Goblins et batailles de Géants, les élèves ronflant sur leur pupitre…

Cependant, elle se pencha vers son sac et en sortit une plume pour réinstaller ses yeux sur le bout de parchemin. Elle commença à s’activer, alors que le bruit de la plume craquant sur le papier et le remplissant d’une écriture négligée sortait le corridor de sa monotonie. Pour profiter d’une position plus propice à l’écriture, Artémis ramena ses jambes qui pendaient auparavant dans le vide sur le rebord de pierres et s’assit en tailleur. Les sourcils froncés et une moue concentrée plaquée sur le visage, elle continuait de noter des dates correspondant entre autres, à la conception du Code International du secret magique ou des actions du goblin Bodrig Le Bigleux…

Ne s’arrêtant pas d’écrire mais voulant casser le silence qui s’était installé, la voix d’Artémis s’élèva claire dans l’allée :

- Sinon, tu vas bien ?...On ne s’est pas beaucoup parlé ces derniers temps…, fit-elle remarquer, un sourire désolé sur la figure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance dans un couloir...[Robin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance dans un couloir...[Robin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux frères, un bavard et un farceur [PV]
» Obama, Sarkozy: la guerre des ego. (Que le ton a changé depuis!)
» Tome 8 - [SPOILER] Aprés l'avoir lu...
» caniche noir dans le couloir de la mort (adopté)
» Colère dans le couloir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard-School :: Poudlard :: 5ième Etage :: Les couloirs.-
Sauter vers: