Poudlard-School est un RPG sur Harry Potter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rendons nous en cours...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rendons nous en cours...[Libre]   Jeu 6 Aoû - 12:55

Les pas de Lorelaï résonnaient sur les sols des couloirs dallés, en coeur avec ceux de tous les autres élèves. Voila, aujourd'hui était un jour de novembre, un jour gris, plein de pluie et d'ennui. Enfin normal pour un jour de novembre. La jeune fille s'était réveillée, comme tous les matins, elle avait pris une douche avec toutes les autres 4eme année de Serdaigle, puis elle était descendue dans la grande salle et avait pris son petit déjeuner, seule, contrairement à tout le monde. Enfin, seule, une façon de parler. Ce que je veux dire c'était qu'elle ne s'était pas mise volontairement à côté d'une persone qu'elle appréciait, puisqu'elle n'avait pas vraiment d'amis. Il y avait bien eu Mathew Capp, un peu comme tous les jours, qui avait mangé près d'elle. Ce petit 2eme année l'avait suivi depuis le premier jour de l'année, lui demandant tout el temps pourquoi elle tirait une tête de six pieds de long. Et Lorelaï lui répondait invariablement et sèchement que c'était son problème. Mais le gosse ne lachait pas prise.

Enfin, pour l'instant, Mathew était parti en défense contre les forces du mal, et Lorelaï devait se rendre en cours de sortilèges. 2eme étage. La jeune fille monta les esclaiers qui la séparaie nt du premier étage, pour se rendre au premier étage. Ensuite, ce srait plus compliqué. Le reste des escaliers de ce chateau se baladaient comme bon leur semblait. Et il était très facile de se perdre. Le concierge, Argus Rusard, trouvait régulièrement des dizaines de première années coincés on ne savait où. Lorelaï aussi s'était perdue, étant arrivée à Poudlard seulement cette année. Mais, n'ayant aucune envie d'avoir affaire avec Miss Teigne et son maitre, elle s'était débrouillée pour redescendre, et avait loupé un cours de métamorphose. Mais ce n'était pas si problèmatique que ça. Maintenant, elle arrivait à se repérer (presque) facilement à travers le dédale des couloirs.

Elle marchait donc inscouciement à travers le chateau, quand elle entendit un cri "Expilliarmus !". Elle évita le rayon lumineux en se déportant sur le coté, s'aggripant à la rambarde de l'espèce de balcon sur lequel on pouvait voir tout le hall d'entrée. Elle se retourna, et regarda la personne derrière elle, celel quia vait lancé ce sort, d'un air interrogatif.


-Ce n'est pas moi que tu visais j'espère ?

Il y avait peu de chances, effectivement, car, si Lorelaï n'avait aucun véritable ami (à part sa cousine Edeis, en 6eme année à Serpentard) elle n'avait pas vraiment d'ennemis non plus. Oh, bien sur, il y avait bien Maxime Overan, à serpentard, qui s'amusait à la persécuter, mais ce n'était pas si méchant que ça...Et puis, la jeune fille n'avait pas fait grand chose pour qu'on la déteste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendons nous en cours...[Libre]   Mer 12 Aoû - 21:11

Comme chaque matin ou presque, la jeune pouffy c'était lever sous le soleil jaillissant des fenêtres. Depuis quelques temps, la joie de vivre n'était guère chose qui la faisait vivre. Au contraire, chaque jours étaient une sorte de pénitence qu'elle devait traverser. Disons le bien franchement, l'état de santé de sa mère se détériorait chaque jours mais ce n'était pas seulement sa qui mettait le moral de May à zéro. Beaucoup trop de chose trop compliquer à expliquer.

Enfin bref, elle avait prit sa douche , s'était maquillé, s'était coiffer. Elle essayait de faire son lit mais une de ses amies de dortoir ne cessait de l'achaler avec les problèmes qu'elle pouvait vivre.

« Tu devrait en parler! Sa te ferais du bien!!! » insista t-elle

« NON! Qu'est que tu comprend pas la dedans!!! J'ai aucune envie d'en parler, sa me feras plus de mal que de bien alors cesse de t'obstiner! » dit-elle d'un air sec, elle sortit par la suite de son dortoir sous le regard de ses amies de chambres.

Depuis quelques temps , la jeune femme n'était plus là même. De tout façon elle ne savait plus qui elle était. Descendant en trompe vers le hall, elle aperçu quelques unes des personnes qui était devenue source de son malheur. Elle changea immédiatement de chemin , ne se sentant pas capable de les affronter aujourd'hui.

Elle marchait dans le hall quand soudain quelques images défilèrent doucement dans sa tête: Sa mère, son père, son frère, sa cousine,Matt et James. Comme si cette image était trop réelle , elle sortit sa baguette lançant ainsi un sort dans le vide. Quand ses pensées se replacèrent, elle vit à quelques mètre d'elle une fille, qui lui demandait si c'était elle qu'elle visait. Elle la regardas un peu perdue, un regard livide quand elle secoua sa tête pour se remettre les idées en place.

« Heu...non désolé , j'ai cru voir quelqu'un que... c'est pas toi que je visait...désolé » dit-elle en s'accotant contre un mur, se laissant tomber lourdement. À cet instant bien précis , elle se sentait si faible. Mais qu'est qu'il lui arrivait? Elle se mordit la lèvre inférieur avant de retourner son regard vers la jeune fille.

« Encore désolé... je voulais pas »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendons nous en cours...[Libre]   Mer 12 Aoû - 22:23

Toujours sous le coup de la surprise, Lorelaï regardait avec un air étrange la jeune fille qui venait de jeter un sort. C'était une Poufsouffle, typée du sud, (contrairement à Lore, qui était un fille du nord-est) avec des longs cheveux bruns bouclés qui lui tombaient en cascade sur les épaules. Elle était très jolie. Elle avait un vrai visage de poupée. Et le jaune des bords de sa robe de sorcier lui allait très bien. Mais bon, là n'était pas la question. La question était plutôt qu'elle avait l'air...Mal en point. Elle secoua la tête, puis se lança des explications vaseuses, dont Lorelaï sortit la conclusion que, non, elle ne la visait pas.

Lorelaï aurait continué son chemin, si elle n'avait pas vu la jeune Pouffy s'affaler contre un mur, l'air hagard. Elle était peut-être malade, qui sait ? Se dit Lorelaï. Rangeant dans la poche de sa robe sa baguette qu'elle avait sorti pour une éventulle riposte, elle revint quelques pas en arrière et demanda d'un ton blasé :


-Tu ne vas pas bien ? Ehmm...Du...L'infirmerie ?

La phrase qu'elle avait voulu faire surpassait son niveau d'anglais. Eh oui, elle était née en Bulgarie et avait grandi en Allemagne. Elle parlait les deux langues de ces pays à la perfection, mais avait encore deux ou trois difficultés avec la langue de Shakespeare. Elle avait conscience qu'elle se rendait ridicule, mais elle n'en avait cure. Qu'ils essayent, tous d'aller étudier dans un pays étranger. Non mais. De toutes façons, les autres élèves, en général, c'était le cadet de ses soucis. Sauf quand, comme dans le cas présent, ils avaient l'air mal en point, juste sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendons nous en cours...[Libre]   Jeu 13 Aoû - 1:05

Affaler contre le mur, elle ne se sentait pas bien. Non dans le sens qu’elle était malade mais plutôt dans le sens que tous se bousculaient dans sa tête. Rien n’était clair. Et maintenant, elle se retrouvait à lancer un sort à une personne qui ne se trouvait même pas là. Regardant d’un regard livide le mur d’en face, elle se demandait ce qui pouvait bien lui arriver. May n’était pas de ce genre là, du genre à faire des déprimes mais quand plus rien ne va comment pouvait-elle faire autrement? Sa, elle ne le savait guère.

Toujours regardant face à elle, comme si rien de pouvait la toucher. Elle reprit ses esprits quand la jeune fille vint vers elle pour lui demander si elle allait bien, si elle voulait aller à l’infirmerie. Elle secoua légèrement la tête, de gauche à droite répondant finalement…

« Heu… non sa va, je crois que j’aurais mieux fait de prendre mon petit déjeuner se matin » dit-elle avec un sourire forcé, celui qui cachait quelques choses. Une faiblesse, le plus souvent.

C’était vrai, que depuis quelques jours la jeune pouffy se privait de manger. Cela faisait deux jours qu’elle n’avait rien avalé, et même si ses amies la suppliaient et même si son copain lui demandait, l’appétit n’y était pas. Enfin oui, il y était mais …elle ne pouvait l’expliquer.

« Encore désolé pour tantôt, je me présente, je m’appelle May Sawyer, tu m’en veux pas pour tantôt j’espère? » dit-elle d’un air désolé.

La jeune femme qui se trouvait juste devant elle avait l’air un peu plus jeune qu’elle. May l’avait déjà croisé dans les couloirs comme presque tout les élèves mais c’était la première fois qu’elle lui parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendons nous en cours...[Libre]   Ven 21 Aoû - 22:37

La jeune fille ne semblait pas avoir une grande envie d'aller à l'infirmerie. Elle la comprenait, au fond. Elle nb'avait peut-être psa envie de suivre les recommandations (et les remontrances) de Mme Pomfresh. Enfin bon, c'était sur que si elle n'avait pas mangé ce matin, elle allait avoir du mal à tenir toute la journée sans s'écrouler de fatigue. Elle savait ça, surtout en tant que végétarienne. Et aussi quand on notait qu'on se trouvait en Angleterre. Le petit déjeuner, le repas le plus important de la journée. Lard fumé, ouefs au plats, tartines, corn flakes, thé, chocolat... Un british moyen pouvait avaler tout ça durant son "breakfast". Lo' ne les comprendrait jamais. Oh, les Allemands aussi étaient assez fort là dedans avec leurs multiples sortes de brötchen et de bretzels. Seulement, Lorelaï n'avait jamais été une dévoreuse. Sauf après deux heures de sport, bien entendu. Et, il fallait le dire, la jeune fille était très sportive. Entre l'équitation, le viet vo dao, et, à présent, le quidditch, pas le temps de devenir molle et grosse.

La Poufsouffle, contre toute attente -de Lorelaï tout du moins- s'excusa encore une fois, et se présenta. Elle s'appellait May Sawyer. Et lui demanda si elle ne lui en voulait pas. Lore' secoua vigoureusement la tête, ses mêches brunes voletant dans tous les sens. Non, elle avait l'air fatiguée et mal en point la pauvre, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle réussit même à lui faire un petit sourire et à lui dire :


-Non, pas du tout, je ne t'en veux pas. Moi c'est Lorelaï. Lorelaï Roumenov.

Elle lui tendit une main, autant pour l'aider à se relever que pour se présenter, et se mit à penser qu'elle devenait folle. A parler avec d'autres élèves, elle allait finir par ses lier à eux. Et quand on se lie à quelqu'un on est presque assuré de souffrir à cent pour cent, et elle était bien placée pour le dire....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendons nous en cours...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendons nous en cours...[Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur ♣ Nous naissons tous libre et égaux.
» Et si on séchait les cours ? |LIBRE|
» « Car on marche sur les cadavres, ils sont dans la terre et nous fixent. » || LIBRE
» Vidons les futailles, à nous la ripaille [ Libre ]
» Le Vent de la Philosophie [Cours-Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard-School :: Poudlard :: Rez de Chaussé :: Hall d'Entrée-
Sauter vers: