Poudlard-School est un RPG sur Harry Potter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |   Sam 4 Juil - 21:27

    Voyons. Journée chargée, cours, cours & re-cours. Ahem. Quel ennui… Looongues & fastidieuses heures à se languir de son… ses bien aimés [^.^], inactive, les fesses posées sur une chaise en bois, rien de pire. A écouter ce qui me rentrait par une oreille, et qui ressortait par l’autre. Enfin, fallait pas croire… je n’étais pas si peu studieuse que je ne m’en donnais l’air… Y avait bien des matières qui me passionnaient, … allez savoir lesquelles ; c’t’une bonne question. *baff* C’était peut-être dans mon intériorité la plus profonde qu’il fallait aller trifouiller… Ahem. Nan, pas touche, je n’aime pas les opérations.

    Bref. J’arrête mes… idioties, oui n’ayons pas peur des mots, je l’ai déjà dit… Donc, je l’ai déjà dit, et je ne radote pas encore… Pas à ma connaissance en tout cas. Journée… comment la qualifier avec exactitude… Je ne trouve aucun adjectif en fait. Pas assez intéressante pour la définir positivement, et pas assez vide & creuse pour la définir négativement. Oui, je sais, je blablate pour ne rien dire en fait là… Hum.

    Revenons donc à notre sujet. Enfin, donc à moi. *paf* Vous voyez là, cette adolescente adossée au mur… ? Maiiiis si enfin, la fille là, brune décolorée, mèches semi-blondes, habillée en noir & aux chaussures délavées… ? Non, toujours pas… ? Rah, mais alors… Mais làà ; enfin. Celle qui a l’air de ne penser à rien… Ahem. L’égo gonflé à bloc. … Ah, vous la voyez finalement. C’est moi. Cool

    Attendez… Je viens de prendre conscience que mon amour pour moi se voyait à travers la carapace… ? C’est voyant…. ? >.< *sbaff* Bref, bref. Passons. Je jette de fugaces regards autour de moi. Aux alentours, des élèves. Toutes maisons confondues, je fixe leurs blasons accrochés sur leurs vestes à chaque passage. Serpentard, Serpentard, Poufsouffle [tiiiens, coupiiine ! *.* *double sbaff*], Serpentard, Serdaigle…. Argh. Il devenait évident que les verts & argents étaient très nombreux. Et nous… Pauvres créatures beige marron… Pauvres blaireaux que nous étions… étions justement en sous-effectifs. [Ah, ça ce n’était pas à dire… On peut toujours faire d’la pub. Ahem.]


    __ Tu veux ma photo … ? Non, alors arrête de m’regarder comme ça…

    Aimable n’est-ce pas… ? Oui, je sais, je suis la gentillesse, la psychologie et la tendresse incarnée. –‘ No comments …

    Le dos plaqué contre un pan d’un des murs du couloir, je continue mon inspection. Non, je voulais dire… je continue à chasser du regard tout ceux qui s’aventureraient à rester sur mon territoire… Eeein ? C’n’est pas le mien… ? Zut. Bon, tant pis. Je fais chien de garde à mes heures perdues. Affronter mon regard en coin, venimeux et insolent n’était pas chose facile, et beaucoup se décidaient à lever le camp en me voyant les fixer de la sorte. J’suis convaincante eein quand j’veux. Hem.

    Des visages j’en vis défiler, des couleurs et des voix peuplaient mon esprit. Comment songer à autre chose dans un brouhaha pareil ? Cependant, j’étais à moitié perdue dans mes pensées… Siii, vous savez, dans les sombres et sinueux couloirs de mon inconscient… ? J’ai dû vous en avoir parlé… Non, peut-être… ? Bah. Bien que mitraillant & fusillant du regard tous ceux qui passaient devant moi, je n’en étais pas moins absente. Enfin, charnellement présente, mais mentalement absente… J’me comprends…

    Sang. Sang. Rah, je ne devais pas y penser. Surtout que je n’avais pas spécialement soif, je venais de goûter cet après-midi dans la forêt… Un léger encas. Peut-être, à l’occasion… Non, non & non. Je m’étais promis de ne mordre que certaines personnes que j’avais proprement et fraîchement sélectionnées. Pourquoi se compliquer la vie à en chercher d’autres et surtout… prendre le risque de dévoiler son secret le plus… secret à la face du monde… ? Non, j’en rajoute un peu... à la face du château… ?

    Bref. Illumination soudaine. Je change d’itinéraire. Direction la salle de bain des préfets. Pour euh… On avisera en tant voulu. Quoi… ? J’étais préfète et elle n’avait pas été créée pour rien… Autant en profitailler. [Ahem. –‘], non, autant en profiter. A présent et à cet endroit de Poudlard, il n’y avait plus foule. Tout le monde devait soit avoir regagné son lit, soit lézarder au soleil sous les mélèzes du parc. J’avançai d’un pas franc et décidé. Une fois entrée dans la salle, j’observai l’endroit. Le lieu-dit, magnifique, grandiose, somptueux. Oui, je sais, je m’extasie facilement… Mais quand même. J’admirai particulièrement les vitraux sur un des murs devant lequel se dressait l’immense bain.

    D’un geste fébrile, j’actionnai les poignées pour en faire couler l’eau. Une eau plutôt claire, bleutée, à laquelle je rajoutai quelques produits moussants. Oui, j’aime ça moi les bains moussants. 8D *sbaff*

    La mousse prit forme rapidement, ne laissant plus voir l’eau devenue presque opaque à présent. Pendant ce temps, je m’étais déshabillée, pour enfiler un… léger maillot de bain. Oui, remarque, un maillot c’est toujours léger… Ahem. Enfin. Espérons que personne ne vienne la déranger… Au pire, elle se cacherait sous la mousse…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |   Mer 8 Juil - 4:08

    Cours, cours et encore cours.

    J’aurais donné n’importe quoi pour être ailleurs, enfin ne pas être en cours plutôt, être avec mon chef de meute par exemple. Je haïssais les cours et pourtant j’étais bon élève quand même. Et ma cousine qui n’arrêtait pas de me regarder. L’air hargneux un instant et après l’air gentille. Avec elle je ne savais pas sur quel pied dansé et ca m’énervais. Et puis il y avait Bella, a qui je n’arrêtais pas de penser. D’ailleurs je ne devrais pas penser à elle, pas de cette façon. Elle méritait mieux que moi de toute façon. Et en plus elle sortait avec ce Poufsouffle dont Feli n’arrête pas de se plaindre.

    La sonnerie de fin des cours sonna enfin, miracle il était temps. Je soupirais et filais de la salle de cours rapidement pour remonter dans mon dortoirs balancer mes affaires et enfin sortir dans le par cet aller dans la forêt. En attendant je ne savais pas quoi. Bon maintenant redescendre plus doucement. Oui voila c’est mieux. Et boum -.-, un mioche qui me rentre dedans évidement. Un mioche de première ou deuxième a Serdaigle et Malika pas loin. Génial.


    « Dégage de la le mioche. » Marmonnais-je entre mes dents.

    Air effrayé du mioche qui regarda vers Malika et cette dernière viens vers moi. Oh non pitié tout mais pas ca.


    « Voyons Caleb n’attaque pas les plus jeunes. »

    « Va t’faire voir Malika ou mieux va te pendre ca me feras des vacances. » Grondais-je d’un ton furieux.

    Elle recula et prit le mioche par la main avant de filer. Ouais file idiote, bon débarras.

    Je repris ma descente et me dirigeais vers le hall, ou je croisais ma p’tite Amy, ma fan comme elle disait. Sourit. Aller sourit lui a cette petite. Voila c’est fait. Maintenant les cuisines, j’avais faim. Une faim de loup -.- très drôle. Une faim de loup pour un Loup-garou.

    Détour par les cuisines donc. Un petit casse croute comme je dis aux Elfes de maisons et je me retrouvais avec un repas digne des repas du soir. C’est chouette plus que demander. N’empêche qu’au repas du soir j’aurais déjà faim, moins que maintenant cela va sans dire, rah dure la vie de Loup-garou n’empêche. Je râlais mais j’aimais ca en fait. Je ressortis des cuisines après avoir calmé ma faim et je tomber nez a nez avec Malika -.-, je grognais et la bousculais avant de passé a coter d’elle pour remonter dans les étages.

    Je l’entendis marmonner quelques insultes avant qu’elle ne se lance à ma poursuite. Mais elle m’énerve. Foutue Serdaigle têtue va. Je lui lançais un regard noir avant de filer à nouveau. Je la semais facilement dans les étages pour me retrouver au cinquième étage.

    Oh tient je me rapellais qu’à cet étage il y avait la salle de bain des préfets. Dont Feli m’avais parlé. Merci gentille Vampirette, songeais-je en allant vers la salle de bain. Je prononçais le mot de passe et entrais. Je n’avais pas fait attention pais j’aurais du. Puisqu’en entrant je sentis l’odeur de Bella. Je n’aurais pas du entré. Mais à présent je n’arriverais pas à ressortir. Retenant un soupir face a ma bêtise je m’avançais doucement dans la pièce sachant que Bella allait m’entendre puisqu’elle était une Vampire aussi.

    La salle de bain des préfets je l’avais déjà vue, grande et magnifique je le savais déjà. Après tout pour que je la connaisse Feli m’avait trainé la après une sortie dans la forêt Interdite un peu trop salissante a son gout. Je vous épargne la bataille d’eau de gamin qu’il y avait eue. Bref je ne fit pas attention a la salle de bain en elle-même et je m’approchais du bord de la baignoire, près de laquelle je m’accroupis.

    « Salut belle Bella. » Lançais-je en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |   Mer 8 Juil - 16:42

    Quelque chose coupa court à mon futur bain. Ou plutôt, quelqu’un. J’entendis des pas. Des pas un peu gênés, des pas hésitants. Je ne bougeai pas pour autant. A moitié engloutie sous la mousse, j’aurais presque pu passer inaperçue… Quoique… Ahem.

    __ Salut belle Bella.


    Bella… C’était donc à moi que ça s’adressait, aucun doute là-dessus. D’un autre côté, idiote, y a que toi ici… Y avait. Une voix masculine me réveilla. Ciel, un garçon. Ouvrant de grands yeux ébahis, je me retournai énergiquement. Histoire de voir à qui j’avais affaire. Regard froid, puissant, pourtant, il me sembla, qu’il venait à s’adoucir en se posant sur moi. Le sien, expressif, dans lequel luisait de l’intelligence et de l’admiration. Tandis que dans le mien, une lueur de honte commençait à l’envahir.


    Jeune garçon de mon âge… Peut-être plus. Sur le coup, je ne le reconnus pas, mais au fur et à mesure que les bulles qui entouraient le bain se dissipèrent, l’image devint plus nette. Caleb. Celui qui arrivait à faire chavirer mon cœur. Je l’aimais. Oui, mais en secret. Et d’une autre façon que Jaja. La lumière jaillissant des vitraux m’éblouissait. Il était là. Devant moi. Mon regard se riva sur lui, avant de se ficher dans ses yeux, sans que j’arrive à le détourner. Quelle beauté. Une beauté presque inhumaine. Si jeune. Si beau. Tellement séduisant. Rempli de charmes. Charme caché ? Hem.

    Je sortis à moitié du bain, recouverte de mousse et entourée de bulles. Non, j’n’allais pas sortir entièrement… Et puis quoi encore… Aherm. Je plaisante. Un sourire des moins naturels s’agrafa sur mes lèvres mouillées. Caleb lui, s’était avancé vers la baignoire, près de laquelle il s’était accroupi. Près de moi donc. Très près…

    Il souriait. Je souriais. Nous sourions. *sbaff* Bref. Je refreinai mes ardeurs, je ne lui sautai pas dessus frénétiquement. Oui, maîtrisons nos pulsions maître Yoda. Self contrôle. Puis bon, qui sait comment il l’aurait pris lui. Les garçons ne sont pas faits comme nous… Il se serait peut-être vexifié… Euh non, vexé, de se faire… Sauvagement violer agresser par une fille. Question de pudeur. Non, de virilité. Ahem. Y a des mineurs dans le coin, je vais me taire. <.<

    __ Oh, Caleb.... [Si tu savais]

    Oui, c’est banal comme réponse… Mais je devais sûrement être trop troublée pour répliquer autre chose. Ou bien, trop gênée. Bref. Trop quelque chose. Silences. Temps de réflexion. Trop peut-être… Hum. Bella, tu te poses vraiment trop de question, fonce bon sang. >.< [*tg petite voix*]


    __ Que fais-tu ici au fait… ? Serais-tu devenu préfet depuis peu ?

    Non, pas agressive, mais je faisais mon boulot, c’tout. <.< *baf* Puis je devais bien avouer que même si intérieurement, j’étais en transe joie de voir Caleb, surtout dans un endroit aussi intime qu’était celui-là, mais… J’étais un peu embarrassée de le rencontrer dans une si petite tenue, la tête sortant de la mouse… Pas tellement glamour je l’avoue… Mais très sensuel. Ahem.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |   Jeu 16 Juil - 2:23

    Hésitant. Oui j’étais hésitant. Son odeur, l’odeur de cette belle Vampirette dont j’étais fou emplissait l’air de la salle de bain. Petite Vampirette sais tu que je suis un Loup-garou? Sûrement pas. Trop jeune pour l’avoir comprit a mon avis. Je l’interpelais, n’arrivant pas à retenir un compliment évidement. Si je continuais j’allais me trahir. Et tout déballer. Et je ne pouvais pas faire ca. N’est ce pas? Je ne pouvais pas.

    Et la voir si peu vêtue, même sous la tonne de mousse qu’il y avait dans la baignoire, qui avait la taille d’une piscine à peu près. ‘Tellement grande qu’un éléphant s’y sentirais a l’aise.’ Non ce n’était pas de moi, mais d’une certaine préfète en chef que j’avais soudoyé pour avoir le mot de passe. Elle m’en sort des pas mal la demoiselle, quand on se retrouve dans la forêt Interdite, pour passé une nuit géniale a tester nos instinct l’un contre l’autre par exemple, ou alors a s’amusé a chassé les animaux de la forêt et a emmerder les centaures, autre exemple.

    Revenons a nos moutons, ou plutôt notre Bella *sbaf*elle pouvais me sauter quand elle le voulait la dite Bella, je me laisserais faire ... comme un gentil loup bien obéissant. Je m’accroupis près de la baignoire. Donc par conséquent près d’elle, trop près peut être. Je lui souriais et elle répondait à mon sourire.


    __ Oh, Caleb.... [Si tu savais]

    « Mais dit moi ma belle je t’en prie dit moi. »

    Silence.

    Gênant un peu. Je n’aurais pas du entré finalement. Quoique je préférais être la qu’être poursuivit par Malika >.<. Mais que dire, franchement. Qu’est ce que je pouvais bien lui dire. Réfléxion...


    __ Que fais-tu ici au fait… ? Serais-tu devenu préfet depuis peu ?

    Préfet moi non. Jamais. Je ne respectais pas assez les règles pour être préfet. Quoique quand on voyait une certaine préfète en chef j’aurais put faire un bon préfet. Enfin bref, je dois répondre a Bella.

    « En premier lieu je cherchais une cachette, j’ai une folle à ma recherche. Et en deuxième lieu j’avais envie de venir ici. Et non je ne suis pas préfet, heureusement d’ailleurs, tu a déjà vu un préfet qui ne respecte pas le règlement qu’il doit faire respecter? »

    Oui Feli, elle ne respecte pas trop le règlement elle. Mais elle c’est un cas a part de toute façon, J'étais pret a parié qu'elle avait décidé de violer chaque point du règlement en une année et elle était plutôt bien partie. Je me secouais la tête intérieurement et souris a Bella.

    « Hum ... si je te dérange je peux sortir. Je ne veux pas te déranger. »

    *Je peux me joindre a toi Bella?*

    Je me giflais mentalement pour avoir ne serais ce que penser ca. Jamais je ne pourrais lui demander ca. Il fallait que je reste dans la réalité et que je ne prenne pas mes fantasme rêves pour la dite réalité. [elle a un petit ami contrôle toi bon sang -.-] Tg toi la narratrice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |   

Revenir en haut Aller en bas
 
« On ne revient jamais en avant ... » | Pv. Calichou *.* |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» billy&april ~ jamais deux sans trois dit-on... je crains le pire.
» [Jour 4] On ne revient jamais en arrière...
» Plus rien ne sera jamais comme avant. {Leah}
» On ne se rend jamais compte de son bonheur avant qu’il ne se soit évanoui.
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard-School :: Poudlard :: 5ième Etage :: Salle de bain des Préfets.-
Sauter vers: