Poudlard-School est un RPG sur Harry Potter.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   Mer 24 Juin - 0:59

Peu importe le problème, il existe toujours une solution. Même dans les cas les plus extrèmes, tout le monde peut s’en sortir. La volonté… tout réside là dedans. Son père lui avait toujours appris à ne jamais paniquer, quelque qu’en soient les raisons et les conditions. Assia venait tout juste de recevoir une de ces lettres sinistres envoyée par le même hibou. Là dedans, d’une écriture de tout ce qu’il existe de plus basique, était rédigé un long testament. Son père, dont elle n’avait reçu que de brèves lettres depuis plusieurs mois, était atteint d’une de ses maladies incurables qui s’empirent au fil des jours. Dans ce testament, il lui donnait une liste des choses auquelles il tenait. Des choses qu’il voulait lui confier une fois que son heure aurait sonnée. La jeune femme s’y était faite et savait pertinament qu’un jour viendrait et qu’il devrait partir. Aucune surprise ne vint alors la voir quand elle reçut la lettre, mais à sa lecture, ses yeux s’arrêtèrent sur ces mots : « Ma mort ne doit pas te rendre malheureuse ma chérie, je suis plus de ce monde et je l’ai choisit. Personne ne doit en être au courant. La somme que je te donne est tout ce qu’il me reste. Il est sur un compte sécurisé et personne ne doit être au courant de son existence. Je compte sur toi. ». Un sourcil arcqué, elle relit à de nombreuses reprises ces quelques phrases… Personne ne doit être au courant ? De ce qu’il lui offrait ? L’argent venait d’où ? Jamais elle n’avait été au courant qu’il détenait une pareille richesse ! Tournant la page pour voir si la lettre continuait, elle soupira silencieusement tandis que des dixaines de questions lui bombardaient l’esprit. Le problème, c’est que son père n’était pu en bon terme avec sa femme qui s’était remariée avec un de ces riches retraités. Alors pour elle, aucun moyen d’en savoir plus. Depuis, il s’était renfermé sur lui-même, et restait allongé tous les jours sur son lit d’hôpital, obstiné à ne pu adresser un mot à quiquonque. Il n’ouvrit pu la bouche, et se laissa prendre à la folie. La plupart des lettres qu’il envoyait comportait quelques passages totalement incompréhensibles et délirant où il se disait menacé. S’agissait-il encore d’un de ses délirs ? Se relevant d’un pas brusque, elle tourna autour d’elle, stressée par ses phrases. La jeune femme commençait à voir trouble et au fur et à mesure qu’elle bougeait, des points noirs se plaçait dans sa vision… S’arrêtant net au bout de quelques secondes, elle se mit à prononcer, tout en lisant sa lettre de part et d’autre :

« Personne ne doit être au courant… Ma mort je l’ai choisi… J’ai des problèmes … Je suis suivit par des hommes dangeureux … Grosse somme d’argent … Coupable … Traqué …»

Les sourcils froncés, elle relisait et relisait encore à voix haute, dans la tentative d’obtenir comme un tilt dans son esprit. Un mal croissant à la tête la faisait souffrir de plus en plus.. Cependant de nouvelles questions lui apparurent. Son père avait-il été aussi distant depuis toutes ces années dans le seul but de la défendre ? Avait-il été en lien avec une quelconque sorte de mafia ? Pourquoi lui disait-il qu’il avait choisit sa mort ?

Seule au milieu du couloir, elle relisait la lettre, regardait par la fenêtre et s’y remettait encore et encore. Acharnée pour comprendre, elle se mettait a imaginer plusieurs scénarios possibles, des plus compatissants, au plus horribles. Ce testament qu’elle tenait entre ses mains commençait à lui brûler les doigts et elle émit un léger cri d’effroi tout en bondissant à quelques pas plus loin. La lettre se froissa, se tordit et se déchira en plusieurs morceaux, tout en brûlant à vives flammes. Seuls quelques bouts de cendres restèrent au sol, étendus sur le tapis qui parcourait l’étage. Une preuve en moins… Envolée .. Disparue.. Des sueurs froides lui parcoururent tout le corps …

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

BOUM ! Une porte se claqua à quelques mètres d’elle. Réveillée en sursaut, la jeune Assia entrouvrit les yeux doucement et passa sa main dans ses longs cheveux blonds. La bouche grande ouverte, elle resta quelques secondes ébahie … Des images lui parcoururent la tête. Elle revoyait ce hibou, cette lettre, ces mots, ces flammes et puis ces cendres… La Gryffondor avait fait plusieurs fois ce même rêve. Secouant sa tête de gauche à droite comme pour enlever ses pensées de l’esprit, elle se releva d’un bond et sortir de son dortoir vers le couloir où elle avait déchiré sa lettre. Courrant le plus vite qu’elle pouvait, elle se rendit en quelques secondes au Lieu. Scrutant le sol, elle n’apperçut aucune trace de cendre. Déboussolée, elle s’assit par terre, au milieu du couloir. Cela faisait le cinquième jour de suite qu’elle rêvait de la même histoire, de cette même lettre. Elle n’en pouvait plus. Des cris retentirent dans sa tête. Des cris d’un homme horrifié… La respiration haletante, elle posa son regard sur le tableau en face d’elle et se mit à sangloter, les mains sur les yeux. Ces halucinations la suivait depuis l’apparitionn de ce même rêve. Se pouvait-il que son père essaye d’entrer en contact avec elle ? Les joues trempées et les yeux rouges, la belle blonde se releva et posa ses mains sur ses oreilles comme pour s’empêcher d’entendre les cris. Elle était perdue et chamboulée mais décidée à ne plus refaire ce rêve. Elle devait contacter son père. Souvent sujet à des crises de panique, elle se mit à respirer fort, les yeux clos. Elle avait peur de tomber elle aussia dans la même folie que son père... Son coeur battait la chamade.

Alertée par des bruits de pas derrière elle, la jeune femme tenta de sécher ses larmes avec la paume de sa main et se retourna brusquement pour voir à qui elle avait à faire. Elle n’était pas d’humeur à croiser un de ses serpentards et encore moins un de ses nombreux ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   Mer 24 Juin - 5:40

Assise sur son lit, May n'arrivait guère à trouver le sommeil qui depuis quelques temps tardait à venir et même que des fois il n'arrivait point. Elle pouvait passer des nuits blanches à rester éveiller sans savoir pourquoi le sommeil ne venait . La nuit passa lentement pour laisser place au soleil du matin. Les filles de son dortoirs ne c'était pas encore réveiller hors elle, elle était éveiller depuis la nuit dernière. Tout cela commençait sérieusement à la frustrer étant donné que sa fesait une semaine que ce circle durait.

Elle avait du mal à comprendre pourquoi elle n'arrivait pas à s'endormir comme toutes les autres filles de son dortoir! May décida de se lever du lit quand quelques filles de son dortoirs ouvrirent l'œil. May alla prendre sa douche, s'habilla, se maquilla et se coiffa. Elle alla chercher son chien Pouky son fidèle compagnon. C'était un chien de petite taille, tout blanc.

May sortit du dortoir avec son chien dans les mains. Le caressant doucement, elle marchait dans les couloirs sans aucun but précis. À cette heure ci il n'y avait pas vraiment d'élève dans les couloirs ce qui était un peu normal, la plupart d'entre eux n'était même pas encore debout.

Elle marchait tranquillement, les bruits de ses pas retentissaient dans le couloirs. Son regard était un peu perdue, elle ne cessait de ce demander qu'elle était la cause du fait qu'elle ne dorme point. Elle marcha, marcha et marcha durant quelques dizaine de minutes sans croiser aucune personne dans les couloirs. Quand tout à coup, elle aperçu une élève au beau milieu d'un couloir.

Cette dernière lui était complétement inconnue. Très vite May remarqua qu'elle avait les yeux larmoyants.

« Tout va bien? » dit-elle d'un ton perplexe. « Heu ...désolé j'ai oublier de me présenter May Sawyer, Poufsouffle, je suis en sixième année et vous vous êtes? » dit-elle par politesse. Rapidement , May se dit que peut-être la jeune femme voulait seulement être seule. « Je dérange? » dit-elle , elle comprendrait si elle voulait tout simplement rester seule. « Si je vous dérange je peux partir! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   Mer 24 Juin - 11:48

Assia esquissa un très léger sourire poli quand elle vit arrivé la jeune fille devant elle. Posant ses yeux sur son blason, elle fut rassurée de voir qu’il ne s’agissait que d’une Poufsouffle. Le soleil venait à peine de se lever, et il était intriguant qu’elle soit déjà levée elle aussi. N’arrivait-elle pas à trouver le sommeil ? Etait-elle matinale ? Les yeux de la 3eme année se posèrent sur l’animal qui se tenait dans les bras de l’inconnue. Un chien de petite corpulence aux poils blancs se reposait et ronflait doucement, les yeux clos. Sa petite moue était très agréable à regarder. Assia le fixait quand tout à coup la fille lui demanda, l’air inquiète :

« Tout va bien ? »

Relevant la tête jusqu’à son visage, Assia se rapella qu’elle avait toujours les larmes aux yeux. La jeune Gryffondor acquiéça d’un signe de tête comme pour la rassurer que tout était parfait. De toute façon, elle ne lui laissa pas le temps de répondre et se présenta plutôt :

« Heu ...désolé j'ai oublier de me présenter May Sawyer, Poufsouffle, je suis en sixième année et vous vous êtes? »

May Sawyer. Ce nom ne lui disait strictement rien, pourtant elle était dejà en sixième année et surement à Poudlard depuis longtemps. Et bien une connaissance de plus et un nouveau visage sur lequel elle pourra désormais mettre un nom. Assia lui répondit aussitôt avec un peu plus d’entrain :

« Enchantée May, je suis Assia Ho, en 3ème année à Gryffondor. »

Prise dans son élan, elle continua à parler quand la jeune fille la coupa rapidement et lui demanda, au cas où :

« Je dérange ? »

Assia passa sa main dans ses cheveux. May avait l’air d’une fille tout à fait sympathique. Pourquoi ne pas continuer à faire connaissance avec ? Qui sait, pourraient-elles bien s’entendre… Elle esquissa un sourire chaleureux et répondit :

« Aucun problème, tu ne me déranges pas. J’étais… »

Regardant autour d’elle comme pour trouver une source d’inspiration :

« J’étais en train de … chercheeeeeer un bijou ! Une bague qu’on m’a offerte à Noël ! Mais je crois bien l’avoir égaré près de l’un de ces tapis. »

La voix hésitante, elle n’était pas du tout doué pour mentir pour de si futiles choses et continua :

« Ce n’est pas important. Et toi, pourquoi es-tu là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   Mer 24 Juin - 19:01

Marchant tranquillement, elle rencontre une jeune fille au beau milieu du couloir. À cette heure ci, il n’y avait pas grand monde dans les couloirs, le soleil venait à peine de se lever. Apparemment, elle n’était pas la seule qui c’était levé très tôt aujourd’hui. May faisait face à une jeune femme qui paraissait troubler, les yeux larmoyants, elle se trouvait là. May se demandait bien si elle avait un problème ou un truc qui la tracassait. Enfin bref, c’était loin d’être de ses affaires, non?

May se rendit vite compte que la jeune femme regardait longuement son petit chien adorer, Pouky. Il dormait dans ses bras, lui au moins avait réussi à trouver le sommeil contrairement à May. Quand May lui demanda si tout allait bien, elle lui répondit que oui mais la jeune pouffy n’était pas certaine que tout cela soit vrai mais elle ne voulait toute de même pas l’obliger à parler.

Elle se présenta ensuite sous le prénom de Assia. Quand May lui demanda si elle la dérangeait, rapidement cette dernière lui dit que non. Elle lui donna une explication qui apparemment elle avait construit de toute pièce. Avait-elle quelques choses à cacher? Où ne voulait-elle simplement pas en parler avec une simple inconnue?

« Ah et bien depuis quelques temps je n’arrive pas à trouver le sommeil donc j’ai décider d’aller marcher un peu histoire de savoir ce qui ne va pas avec moi » dit-elle avec un sourire au bout des lèvres.
Puis son chien Pouky ouvrit les yeux. Il s’étira un peu avant de sauter des bras de May pour se poser par terre. Il regardait d’un air interrogateur l’inconnue, rapidement le jeune chiot s’approcha de cette dernière pour se frotter contre sa jambe. Apparemment, Pouky l’aimait déjà! « On dirait qu’il vous apprécie déjà! » dit-elle avant d’ajouter « Cette bague est-elle si importante que sa? Où est-ce seulement une excuse pour ne pas m’avouer ce qui vous tracasse? Je sais que je ne suis qu’un pauvre inconnue encore à vos yeux mais si vous voulez parler je suis très bonne pour écoutez! Mais ce n’est qu’un supposition hein! Peut-être avez-vous réellement perdue cette bague et que je me trompe » dite-elle avec un large sourire. Non, elle ne voulait pas l’obliger à parler mais on lui avait souvent dit qu’il valait mieux parler que de garder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   Mer 24 Juin - 21:33


Assia avait bien deviné : elle ne trouvait pas le sommeil. Au moins c’était une chose qu’il ne lui arrivait pas, bien que dès fois elle se demandait si ça ne serait pas mieux plutôt que de faire ce rêve chaque nuit … Mais si elle ne dormait pas, elle resterait d’une humeur massacrante. Pendant qu’elle y réfléchissait silencieusement, le chiot bondit des bras de la Poufsouffle et vint ses loger près d’elle, se frottant à ses jambes. Avec un petit sourire en coin, Assia posa sa main sur l’animal et le caressa doucement. Son poil était très soyeux, May devait en prendre soin. Miss Sawyer ajouta qu’il devait bien l’aimé ce qui fit légèrement rire la jeune Gryffy. Elle reporta son regard sur son interlocutrice qui, apparemment, n’avait pas cru une seule seconde à son mensonge. Déçue de ne pas arriver à faire croire quelque chose à une inconnue, Assia poussa un long sourire et se releva doucement tout en enlevant les poils du chiot qui s’étaient acrochés sur son pantalon. La jeune femme lui répondit tout d’abord avec un franc sourire en s’approchant d’elle :

« Déjà, tutoie-moi s’il te plait… »

Elle se rapprocha d’un tableau d’un air songeur et le regarda attentivement tout en réfléchissant. Si elle décidait de se confier à May, elle passerait encore de longues minutes à raconter ce même rêve, au risque de passer pour une folle et de se ramasser un pathétique « tu devrais consulter ! ». Et puis, si ça se trouve, à la prochaine nuit elle n’y rêvera plus. Là-dessus, elle restait tout de même perplexe. Enfin bref, elle ne pouvait pas continuer à lui mentir, de toute façon ça ne marchait pas, elle n’était pas dupte. Assia haussa les yeux d’un air vaincu et fit volte face. Puis elle commença :


« En effet, je n’ai pas perdu de bague. A vrai dire, je suis nulle pour mentir. »

La Gryffondor esquissa un petit sourire triste et continua :

« Je compte pas tout te raconter, mais si je suis là c’est parce que je me réveille chaque nuit en sursaut, suite au même rêve. Et à la fin de ce dernier, j’égare ici »

Elle pointa du doigt le bout de tapis près duquel elle était restée assise tantôt et continua :

« Une lettre qui m’a été rédigée par mon père. Je me demande si ne veut pas rentrer en contact avec moi. Je ne comprend pas pourquoi ce même rêve, si réaliste, se répète chaque soir et finit de la même sorte. Enfin tu vois, chaque matin je reviens ici, j'ai toujours l'espoir de retrouver la lettre. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   Jeu 25 Juin - 2:01

Pendant que Pouky était entrain de se frotter contre la jambe de Assia, May lui avoua qu’elle ne croyait pas une seule seconde ce qu’elle lui avait donné comme excuse. Apparemment, la jeune griffy n’était pas très douer pour mentir enfin bref…Assia semblait bien apprécier le fait que le jeune chiot l’apprécie.

Pouky était le genre de chien très affectueux envers ce qu’il perçoit comme des bonnes personnes.

« Désolé, c’est une veille habitude »Et oui, la jeune pouffy avait été élever par des parents qui tenaient beaucoup compte à ce que leur fille soi bien élever. Étant donner qu’elle vient d’une milieu aisé ou plutôt d’une famille assez riche, on lui avait toujours appris à vouvoyez à la première rencontre. Par contre, May savait très bien que les élèves n’aimaient pas vraiment pas sa, mais bon une vieille habitude ne s’enlève pas aussi rapidement qu’elle l’aurait voulu.

La jeune femme se rapprocha d’un tableau le regardant l’air songeur, May pendant se temps elle se pencha pour reprendre son chien dans ses bras. Assia se retourna finalement, lui avouant ainsi qu’elle n’avait pas perdue sa bague. Bon sa la jeune pouffy l’avait comprit. Elle lui expliqua que depuis quelques nuits elle faisait le même rêve, se réveillant par la suite en sursaut.

Elle lui pointa par la suite un bout de tapis ou elle prétendait égarer une lettre que son père lui envoyait. May écoutait attentivement. Elle se demandait si son père essayer de rentrer en contacte avec elle? Bon, sa ne la surprendrait guère, rien n’est impossible dans ce monde.

« Écoute, dans ce monde rien est impossible et si se rêve parait si réaliste c’est peut-être parce que tu doit y prêter une grande importance. Tu devrais en discuter au principal concerné, ton père. Ne croit tu pas? Des fois les rêves nous envoient des messages qu’il faut simplement apprendre à déchiffrer »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore ce rêve ... [ LIBRE! ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard-School :: Poudlard :: 1ier Etage :: Les couloirs.-
Sauter vers: